Lancement des travaux de construction et de modernisation des routes Boma-Matadi et Boma-Muanda

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Lancement des travaux de construction et de modernisation des routes Boma-Matadi et Boma-Muanda

Boma, 1er mai - Le Président Joseph Kabila a procédé, jeudi à Boma, dans la province du Kongo Central, au lancement des travaux de construction et de modernisation des axes routiers Boma-Matadi et Boma-Muanda, conçus dans le but de renforcer le développement et l’attractivité de cette province.

Aussitôt lancés, les travaux d’asphaltage et de modernisation de la route Boma-Matadi vont devoir commencer, tandis que ceux du tronçon Boma-Muanda ne seront effectués que lorsque l’Agence congolaise des grands travaux aura terminé les études de faisabilité y afférentes. D’une longueur de 110 km et d’une largueur de 11 mètres, et disposant de deux bandes à l’aller comme au retour, les travaux de la route Boma-Matadi, qui sera l’un des magnifiques axes routiers que va désormais compter la République démocratique du Congo, seront exécutés par l’entreprise chinoise CREC7 pendant une durée de quinze mois, pour un coût global d’environ 81 millions USD.

Lorsque ces travaux seront terminés, cette route offrira aussi des multiples avantages à la province en particulier et à l’ensemble du pays en général. Elle garantira la fluidité du trafic et réduira le temps d’acheminement des marchandises du port de Boma vers le reste du Congo, en passant par la capitale Kinshasa.

Le gouverneur de la province du Kongo Central, Jacques Mbadu Situ, a fait d’une pierre deux coups, en annonçant que la route Boma-Matadi, sur un tronçon de 15 km à partir du port de Boma portera le nom du « Boulevard Président Joseph Kabila », selon le vœu exprimé par la population de cette ville. Ainsi ce boulevard sera l’un des plus longs de la RDC, à côté du Boulevard Lumumba à Kinshasa, a-t-il fait savoir.

Aussitôt la cérémonie terminée, le Président Joseph Kabila s’est rendu au port de Boma où il a visité l’usine d’engrais chimiques, en construction, destinée à booster l’agriculture de la province du Kongo Central, qui disposera bientôt d’un parc agro-industriel à Luozi, dans la vallée de Nkundi, secteur de Mongo Luala.

Deuxième capitale du Congo après Vivi dans la même province et berceau de la nation congolaise, la ville de Boma dispose de plusieurs sites historiques qui attirent les touristes et les estivants venant des quatre coins de la planète. Il s’agit notamment de la première résidence et du premier bureau du gouverneur général de la colonie belge, du premier camp militaire et de la première cathédrale de la République démocratique du Congo, du baobab de Stanley et de la première voiture ayant circulé dans ce pays.

Avec l’envoyé spécial de l’ACP, Daniel Toluwele

A gauche, une vue de la Ville de Boma - A droite, le gouverneur Jacques MbaduA gauche, une vue de la Ville de Boma - A droite, le gouverneur Jacques Mbadu

A gauche, une vue de la Ville de Boma - A droite, le gouverneur Jacques Mbadu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article