593.000 finalistes aux Examens d’Etat 2015 sur toute l’étendue de la RDC

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Un groupe d'élèves
Un groupe d'élèves

Kinshasa, 23/06 - Le ministre de l’EPS-INC, Maker Mwangu Famba qui avait fait, samedi, le tour de certains centres de passation des épreuves de la ville de Kinshasa en vue de se rassurer de l’organisation sur le terrain, a indiqué que 593 000 candidats finalistes des humanités prennent part à la session ordinaire de l’Examen d’Etat 2015.

Ces effectifs ont régressé par rapport à ceux de l’édition 2013-2014 qui étaient de 601 000 participants. Selon le ministre Maker Mwangu, cette baisse est due notamment à la situation sécuritaire à Beni dans la province du Nord-Kiv et au Burundi.

La ville de Kinshasa présente à elle seule 110 000 candidats finalistes à cette session, précise-t-on, tandis que le Sud-Kivu va présenter 42 108 candidats dans 120 centres, dont 27 dans la seule ville de Bukavu.

Le Katanga a enregistré 82.500 finalistes du secondaire à l’examen d’Etat édition 2014-2015, dont 13 763 à Kalemie et 5 300 à Likasi. La province de l’Equateur aligne 13 612 candidats dont 5 055 filles repartis dans 50 centres d’Examen d’Etat, tandis que la Province Orientale présente 37 122 élèves finalistes, tandis que la province éducationnelle 1 de son ressort aligne 16 441 élèves dont 5 711 filles réparties dans 25 centres dans la ville de Kisangani.

A Kananga, 17 967 élèves finalistes dont 4 514 filles participent aux épreuves dans 64 centres, alors qu’au Nord-Kivu, près de 51 000 candidats sont attendus. La province éducationnelle du Kasaï Oriental I présente, elle, 13 245 élèves finalistes dont 4 200 filles, sur un total de 14 438 inscrits. La ville de Mbuji-Mayi organise à elle seule 35 centres.

La province éducationnelle du Kongo Central, elle, aligne 32 923 candidats dans 88 centres dont 16 à Matadi, avec un pourcentage global de 48 pour les filles et 52 pour les garçons. Matadi chef-lieu de la province présente 6 217 candidats, soit moins de 16 candidats par rapport à l’exercice scolaire 2013-2014.

Avec l'ACP

Des élèves congolaisDes élèves congolais

Des élèves congolais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article