Le gouvernement congolais récupère 21 milliards de FC de la paie des fonctionnaires de l’Etat

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le gouvernement congolais récupère 21 milliards de FC de la paie des fonctionnaires de l’Etat

Kinshasa, 12/06 - Le gouvernement a récupéré une somme de 21 milliards de FC au titre de reliquat de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat logée dans un compte ouvert à la Banque centrale du Congo(BCC) depuis décembre 2014, révèle un document du ministère du Budget remis jeudi à l’ACP.

Ce solde de 21 milliards de FC remonte à avril dernier, alors qu’à l’ouverture en décembre 2014, le compte contenait 16,1 milliards de franc congolais. Selon la même source, un montant de 7 milliards de FC de ce compte a été nivelé au profit du compte général du trésor en mai 2014.

Trois ans après le lancement de la réforme sur la bancarisation de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, le pays a tiré plusieurs avantages, notamment la perception de la totalité du salaire par le bénéficiaire, le payement du salaire dans le mois, et l’accès au crédit par les fonctionnaires.

S’agissant du partenariat entre le gouvernement et l’ONG Caritas Congo dans la paie des fonctionnaires, le gouvernement, par le biais du ministère de l’EPSP(Enseignement primaire, secondaire et professionnel), avait signé en août 2011 un accord dans le souci de réduire la durée entre le lancement de la paie et la perception effective du salaire par l’enseignant de l’arrière-pays.

L’action vise l’acheminement des fonds destinés au paiement des salaires des enseignants des établissements publics par un service de proximité en toute sécurité sur l’ensemble du pays.

Quant à la suspension de la prise en charge des frais de tenue des comptes par le trésor public, la décision de faire supporter ces frais aux titulaires des comptes est conforme à la pratique dans le domaine bancaire, précise la source.

A cet effet, le gouvernement a pris soin d’accompagner cette décision en tenant compte du niveau des salaires des fonctionnaires de l’Etat et cela par une sensibilisation et une programmation graduelle de sa mise en application en commençant par ceux qui gagnent plus.

Concernant les prêts accordés en mars dernier aux agents de l’Etat, aux clients des banques, plus de 25 milliards de francs congolais ont été octroyés sous forme de crédits pour le financement, notamment des petits projets d’investissement. Près de 8 milliards de FC de ces prêts ont été remboursés, attestant ainsi de la stabilité du système de crédit ouvert grâce à la réforme, précise la source.

Lancé en aout 2011, le processus de bancarisation a débuté avec 2.444 agents de l’Etat de la ville de Kinshasa. En décembre dernier, le chiffre a atteint 669.066 agents, soit un taux de bancarisation de 73% du total de 904.877 agents à bancariser, l’objectif étant d’atteindre les 100% dans les meilleurs délais, rassure la source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article