BREVES/Un deuxième acompte de 2 millions USD pour les travaux du stade Lumumba de Matadi

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le Stade Lumumba en plein travaux
Le Stade Lumumba en plein travaux

Matadi, 29/07 - Le gouverneur du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu, a disponibilisé un deuxième acompte de 2 millions de dollars américains pour la poursuite des travaux de construction du stade Lumumba de Matadi, qui comptera environ 20 mille places. Le gouverneur Mbadu a remis cette somme au responsable de la société chinoise Zengwe chargée de l’exécution des travaux, à l’issue d’une visite d’évaluation qu’il a effectuée samedi sur le site, en compagnie des membres du gouvernement provincial, des dirigeants sportifs et des sympathisants du football de Matadi.
Il a exprimé sa satisfaction sur l’avancée des travaux, actuellement au niveau des gradins, après la construction des tribunes d’honneur et latéral et des vestiaires. Le responsable de la société Zengwe a assuré le gouverneur de province que la remise de cet ouvrage interviendra dans un temps record, dans le respect de la date butoir de la fin des travaux.
Le gouverneur et sa suite ont effectué le même jour une visite analogue au stade Damar, dans la commune de Matadi, appelé à recevoir, dans les tout prochains jours, des rencontres locales de football, au détriment du stade du camp militaire Redjaf inadapté aux règlements généraux sportifs en vigueur au pays. L’objectif, a-t-on indiqué, est de doter la ville de Matadi d’un stade de six mille places assises, à part celui de Lumumba dans la commune de Mvuzi.
La construction du stade Lumumba a déjà coûté à la province, à mi-parcours de la réalisation des travaux, 7,5 millions des dollars sur son coût global évalué à 9,5 millions des dollars américains, a-t-on appris mardi du gouvernement provincial, à l’issue de la remise du chèque de 2 millions pour la poursuite des travaux.
Selon la source, quatre millions cinq cents ont été payés à l’entrepreneur et trois millions ont servi à l’expropriation des parcelles sur le site, à l’assainissement et à la mise à disposition de la Société nationale d’électricité (SNEL) des transformateurs et d’autres équipements.

Interdiction du port de la toge lors de collation des grades académiques

Kinshasa, 29/07 - Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Théophile Mbemba Fundu, a rappelé dans une note circulaire aux établissements de son secteur les dispositions relatives à l’interdiction de port des toges académiques par les étudiants pendant la cérémonie de collation des grades et de clôture de l’année académique 2014-2015, a-t-on appris mardi de sources autorisées.
Ces dispositions interdisent également aux membres des comités de gestion et de bureaux des décanats, non revêtus du statut de professeur, le port des toges. Il est aussi demandé au directeur général ou au recteur de présider cette double cérémonie dans les établissements de l’ESU où le ministre ne sera pas représenté. Toute proclamation des résultats après cette date du 31 juillet se fera exclusivement par voie d’affichage aux valves de l’établissement.
Les pratiques dites d'« auto-collation » des grades académiques sont aussi strictement interdites, au risque d'être sévèrement sanctionnés, conformément aux textes légaux et réglementaires en la matière.

Engouement populaire devant le monument de l’unité nationale

Kinshasa, 29/07 - Le monument de l’Unité nationale, un chef d’œuvre d’un artiste congolais érigé à la Place dite " Royale " dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, attire de plus en plus la curiosité de visiteurs parmi lesquels les vacanciers et autres touristes étrangers, selon un journaliste de l’ACP qui l’a constaté mardi.
Le monument de l’Unité nationale est surplombé d’un soldat, d’une femme et d’un enfant tenant ensemble le mât au sommet duquel flotte le drapeau national, symbolisant l’unité nationale. Il a été inauguré le 20 juillet dernier par président Joseph Kabila.
Quelques personnes abordées sur ce site ont fait remarquer que ses initiateurs devraient prévoir des bancs pour permettre aux visiteurs de s’asseoir par moment en cas de nécessité. Ils ont laissé entendre que ce site aurait encore plus d’éclat si l’ingéniosité de son concepteur avait prévu des jets d’eau et des jeux de lumière.
Certains sites de la ville de Kinshasa, notamment la Place des évolués et de la Gare centrale, situés dans la commune de la Gombe, sont devenus des lieux touristiques après leur embellissement. L’esplanade du Palais du peuple et la Place du cinquantenaire sur le Boulevard triomphal sont également cités parmi les nouveaux sites touristiques de la ville.

Un cadre de la DGM Kikwit écroué à la prison centrale de cette ville

Kikwit, 29/07 - M. Baudouin Katembo, directeur adjoint à la Direction générale de migration (DGM)/Kikwit chargé de l’administration, a été écroué à la prison centrale de cette ville sous mandant d’arrêt provisoire, a-t-on appris de source policière.
Selon la source, le Parquet de grande instance de Kikwit le poursuit pour viol d’une mineure de 16 ans qui vendait des chikwangues vers 21 heures dans la commune de Lukolela. Le prévenu, qui a usé de la ruse en faisant croire à la fillette qu'il voulait effectuer un achat, a abusé d’elle sans même lui payer le montant dû. C’est ce qui a poussé la jeune fille à appeler au secours. Des policiers en patrouille ont ainsi interpellé le délinquant.

35 accidents de circulation enregistrés à Boma au premier trimestre

Boma 29/07 - 35 accidents de circulation routière ont été enregistrés dans la ville de Boma et sa périphérie pendant le premier trimestre de l’année en cours, a indiqué mardi le commandant major Oscar Kionga de la police de circulation routière à Boma (PCR). De ces cas, la PCR a dénombré 29 blessés graves, 25 blessés légers et des dégâts matériels importants.
Les principales causes des ces accidents sont l’excès de vitesse, l’imprudence du conducteur, les fausses manœuvres, l’ivresse au volant et la défectuosité du système des freins, a relevé le commandant Oscar Kionga.
S’agissant des motos, 12 cas d'accidents ont été enregistrés au cours de cette même période, a-t-il renseigné, soulignant que des mesures de sécurité seront prises au prochain trimestre pour réduire le nombre d’accidents dans cette juridiction.

Une finaliste des humanités se donne la mort à Mbuji-Mayi

Mbujimayi, 29/07 - Mlle Mitshabu, finaliste des humanités biochimiques au Complexe scolaire la Source, dans la commune de la Muya, ville de Mbuji-Mayi, s’est suicidé en ingurgitant de l’acide, à la suite de son échec à la dernière édition de l’Examen d’Etat. La victime a été trouvée morte dans sa chambre par sa jeune sœur qui était à sa recherche, apprend-on de source familiale.
Le diagnostic posé à l’hôpital de Bonzola de cette ville où l’infortunée a été acheminée après son forfait a confirmé la consommation d’une dose élevée d’acide.

4.500 agents des services publics de l’Etat impayés dans l’ancien Kasaï Occidental

Kananga, 29/07 - Près de 4.500 agents de l’Etat mécanisés et opérationnels prestant dans les différents territoires de la défunte province du Kasaï Occidental demeurent impayés depuis plusieurs années, a-t-on appris de bonne source.
L’autorité centrale qui a le pouvoir de régulariser cette situation a été maintes fois saisie par les services provinciaux attitrés, sans aucune issue, les contraintes budgétaires ayant été évoquées à ce sujet, a noté la même source.

Un bébé de sexe masculin né circoncis à Mbujimayi
Mbuji-Mayi, 29/07 - Un bébé de sexe masculin est né circoncis dans la maternité de l’hôpital général de référence de Dipumba à Mbuji-Mayi, rapportent des sources médicales de cette institution hospitalière. Selon la source, l’organe masculin du nouveau-né se présente dépourvu de prépuce à sa naissance et présente le signe d’une personne ayant déjà subi une excision chirurgicale. Ce phénomène constitue un cas rare, affirme la source qui soutient que cet enfant est normal et sans danger. C’est la première fois que ce cas est signalé au chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.
Avec l'ACP

Des nouveaux-nés

Des nouveaux-nés

Commenter cet article