BREVES/Culture : Le film " Examen d’Etat " sélectionné pour le trophée du cinéma francophone

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

L'affiche du film "Examen d'Etat"
L'affiche du film "Examen d'Etat"

Kinshasa, 05/08 - Le film " Examen d’Etat " du réalisateur et cinéaste congolais Dieudonné Hamadi est sélectionné pour le trophée du Cinéma francophone édition 2015 prévu du 23 novembre au 5 décembre prochain à Abidjan, en Côte d’Ivoire, a-t-on appris mardi des sources proches du cinéaste.

Plus de quatre-vingt-deux films, dont cinquante-six longs et vingt-six courts métrages provenant de trente-trois pays francophones seront scrutés par le jury de ce trophée.

Cinq lauréats seront retenus par catégorie de films fiction, documentaire et autres court-métrage, a souligné la source, indiquant que la qualité du scénario, de la réalisation, de l’interprétation et du rôle des acteurs font partie aussi des critères de sélection.

Les résultats de cette épreuve seront publiés sur la chaîne française TV5 Monde le 21 septembre prochain, tandis que les films des lauréats seront projetés au public pendant dix jours à Abidjan, du 23 novembre au 20 décembre.

Médias : Le maire de Matadi salue le travail abattu par l’ACP

Matadi, 05/08 - Le maire de Matadi, Jean-Marc Nzeyidio Lukombo, a salué le travail abattu par l’Agence Congolaise de Presse (ACP), lors d’un entretien mardi dans son bureau de travail avec le Directeur général de ce média public, Justin Kangundu Khossy, en mission d’évaluation de ses services dans la province du Kongo Central.

Le maire a fait l’éloge de l’agence, qui s’illustre dans la diffusion des informations objectives en rapport notamment avec la sécurité, le processus électoral en cours et les projets sociaux de sa ville. Il a sollicité l’affectation d’un journaliste permanent de ce média public pour une couverture maximale en temps réel des activités de la mairie.

Le DG Kangundu a mis à profit cette rencontre pour informer l’autorité urbaine de la spoliation du patrimoine foncier de l’ACP à Matadi, avant de s’étendre sur les missions de ce média, notamment celle primordiale de vendre l’image de marque de la RDC au monde. Pour lui, l’ACP est un support médiatique du pays et la voix de l’autorité nationale.

Plaidoyer pour la réhabilitation du pavillon des malades manteaux à Matadi

Matadi, 05/08 - Dr Niati, médecin psychiatre de l’hôpital général de référence de Kinkanda à Matadi, a plaidé pour la réhabilitation du pavillon des malades mentaux de son institution médicale, en vue de faciliter la prise en charge des soins de santé psycho-médico-sociale de ces personnes en errance à travers la ville de Matadi et ses environs.

Au cours d’un entretien mardi avec la presse sur la divagation des malades mentaux dans la ville portuaire, Dr Niati a déploré l’état d’abandon dans lequel se trouve cet asile des fous.

L’hôpital hôpital général de référence de Kinkanda est la seule formation médicale de la ville qui dispose d’un espace suffisant pour abriter cette catégorie des patients, a-t-il fait savoir, ajoutant qu’il est malheureusement dépourvu d’équipements nécessaires et d’appareils pour maîtriser et diagnostiquer ces malades.

Il a dit détenir, pour son propre compte, un lot de produits pharmaceutiques devant lui permettre de traiter gratuitement les malades.

A peine 11,5 MW disponibles à la centrale hydroélectrique de la Tshopo

Kisangani, 05/08 - La centrale hydroélectrique de la Tshopo, dans la province du même nom, ne dispose actuellement que de 11,5 MW (mégawatts) pour desservir toute l'étendue de la ville de Kisangani, dont la demande s’élève à 33 MW.

Ces précisions ont été fournies lundi par le directeur provincial a.i. de la Société nationale d’électricité (SNEL), Nathan Tsirimwami, dans ses explications sur le renforcement du régime de délestage enregistré depuis près d'une semaine dans plusieurs quartiers de Kisangani.

Par la même occasion, il a souligné que cette situation est due a un déclenchement général constaté vendredi par les exploitants au niveau de la centrale hydroélectrique, face à une anomalie sur la carte qui assure la régulation de vitesse de la machine n° 2.

Par voie de conséquence, a-t-il fait savoir, il faut délester environ 22 MW pour établir l'équilibre entre la production et la demande afin d’éviter l'écroulement de toute la centrale suite à la surcharge.

La solution consiste en l’acquisition d'une nouvelle carte du fabriquant, à savoir la société française Alstom.

45 000 jeunes plantes produites à Kinzau-Mvuete pour le reboisement de Luki

Matadi, 05/08 - L’ONG groupement de commercialisation et de développement de Kinzau-Mvuete (GCD) a produit 45 000 jeunes plantes en faveur de la réserve de biosphère de Luki, en proie au déboisement dans la province du Kongo Central, a indiqué mardi son président Sébastien Mombo Mombo.

Ces plantes, a-t-il précisé, ont été fournies en vue de remplacer les arbres abattus de manière désordonnée par des tierces personnes, sans autorisation du ministère de l’environnement. Le reboisement est aussi une contribution dans la lutte contre le réchauffement climatique, a-t-il renseigné.

Avec l’ACP

A gauche, le jeune maire de Matadi - A dr, de jeunes plantesA gauche, le jeune maire de Matadi - A dr, de jeunes plantes

A gauche, le jeune maire de Matadi - A dr, de jeunes plantes

Commenter cet article