BREVES/Une poudrière en construction à la base de Kitona

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

BREVES/Une poudrière en construction à la base de Kitona

Kinshasa, 20/08 - Le ministre de la Défense nationale, anciens combattants, réinsertion, Aimé Ngoi Mukena, a procédé mardi à la pose de la première pierre pour la construction d’une poudrière répondant aux normes internationales à la Base militaire de Kitona (BAKI) dans la province du Kongo central, rapporte une source proche de ce ministère.

Cet ouvrage qui sera érigé grâce à la coopération entre la RDC et l’Allemagne pour un montant d’1 million $, est destiné à la sécurisation des armes, tout calibre confondu, pour la 1ère zone de défense, précise la source.

Rappelons que c’est pour la seconde fois que l’Allemagne vient à la rescousse des FARDC pour appuyer l’ambitieux programme de la réforme de l’outil de défense mis en œuvre par le gouvernement congolais.

Cette étape, poursuit la source, fait suite à celle de Walungu où les FARDC viennent de réceptionner une poudrière construite par Mine Advidsory Group pour le même coût.

Auparavant, une équipe mixte d’experts des FARDC, de l’ambassade d’Allemagne et de MAG avait mené une étude technique qui a conduit au choix de ce site stratégique.

Un énième cas d’assassinat enregistré à Butembo

Butembo, 20/8 - Six bandits armés munis de 4 armes ont visité dans la nuit du mardi à mercredi 18 août, aux environs de 1h15’, le domicile de M. Jackson Kambale Manzia, domicilié à la cellule Mutanga n° 266 au Q. Bwinongo, ont rapporté les familiers.

Ces malfrats lui ont ôté la vie après lui avoir logé une balle en plein front pendant que son épouse, Judith Kavugho, a été atteinte d’une balle qui lui a frôlé le mollet. Cette dernière a été admise aux soins à l’hôpital général de Katwa où le maire, Théodore Sikuly’Uvasaka Makala,, accompagné des membres du comité urbain de sécurité, lui ont rendu visite.

La montée de l’insécurité est condamnée par les organisations membres de la Société civile. La dernière réaction étant celle du Groupe d’actions pour la défense des droits de l’Homme (Gadhop) qui recommande aux autorités de publier régulièrement le numéro de téléphone de la police et le mettre à la portée de tous en vue de permettre la communication facile entre la population et la police.

10 panneaux solaires emportés par des inconnus à l’aérodrome d’Ilebo

Kananga, 20/08 - Des inconnus non autrement identifiés ont emporté dernièrement, dans la nuit, dix panneaux solaires d’alimentation en énergie à l’aérodrome de la localité d’Ilebo, chef-lieu du territoire du même nom, dans la province du Kasaï.

Ces panneaux solaires, de marque Kyocera de 120 w, 18 V et 7,1 A chacun sont demeurés introuvables, en dépit des recherches intenses et de l’enquête menées à ce sujet par les services compétents.

Les éléments de police nationale et des FARDC en faction à cet aérodrome ont curieusement été relevés un jour après le forfait, sans aucune explication.

Un modérateur subtilise un billet de 20 dollars de la dîme

Kananga, 20/08 - Un modérateur lors d’un culte religieux dans une église de réveil à Kananga a subtilisé un billet de 20 (vingt) dollars US contenu dans le panier d’offrande des fidèles.

Il avait été chargé de récolter les dîmes et les offrandes par son pasteur afin d’en évaluer l’impact et envisager ainsi des projets pour l’intérêt de cette église, ont confié plusieurs fidèles sous l’anonymat.

Le billet vert a été soutiré de l’enveloppe, puis remplacé frauduleusement par celui de 500 Fc. Le délinquant a été sommé de restituer la somme sous la pression du représentant légal devant un groupe des fidèles scandalisés par le geste de leur coreligionnaire.

Des hippopotames sèment la panique au Quartier Rombe II à Uvira

Uvira, 20/08 - Des hippopotames sèment la panique auprès des habitants des avenues Idjwi et Baraka dans le quartier Rombe II, territoire d’Uvira au Sud-Kivu, ont fait savoir aux autorités du territoire les habitants concernés.

Selon eux, deux personnes ont échappé de justesse à la menace des ces animaux, tandis que la population ne va plus au lac pour se baigner. Il s’agit de quatre hippopotames, dont une femelle accompagnée de ses petits, d’où sa rage à la vue des personnes.

Le chef du quartier Rombe II a demandé aux autorités de prendre des dispositions utiles pour débarrasser la contrée de ces animaux.

Contactez à ce sujet, le superviseur de l’environnement dans le territoire d’Uvira, Jimmy Shekaogo, a indiqué que la menace des hippopotames est la conséquence des personnes qui n’ont pas voulu respecter les règles de l’environnement et qui construisent à moins de 50 mètres du lac. Pour lui, les hippopotames ont le droit d’afficher une telle réaction.

Pas choléra dans la zone de santé de Lubutu, selon les autorités.

Kindu, 20/08 - Le ministre provincial de la Santé et Affaires humanitaires, Papy Omeonga, a rassuré mercredi qu’il n’y a pas de cas de choléra dans la zone de santé située au nord de la Province du Maniema. « D’ailleurs la diarrhée qui a sévi il ya quelques semaines dans cette partie de la province est en train d’être maitrisée », a ajouté M. Omeonga, soutenant que les échantillons envoyés au laboratoire de Kinshasa n’ont révélé aucun indice de la présence de la maladie.

A la question sur le sort du centre de transfusion sanguine qui se trouve actuellement paralysé après le vol de son équipement, il a rassuré qu’un plaidoyer est en train d’être fait au niveau du gouvernement central, principal bailleur, pour que le CTFS ait un nouvel équipement en vue de sauver des vies humaines.

Depuis quelques jours, le CTFS a été victime de vol des batteries qui alimentaient les chambres froides ainsi que de divers équipements de laboratoire.

20.000 cas de rougeoles dans l’ex province du Katanga

Vint mille cas de rougeoles viennent d’être enregistrés sur l’ensemble de l’ex province du Katanga, surtout dans les milieux ruraux, selon un rapport publié par l’organisation des Nations Unies OCHA.

Ces statistiques ont été fournies mercredi à Lubumbashi par le ministre provincial de la Santé, le Dr Augustin Ilunga Ndjoloko, au cours d’une réunion de mise au point qu’il a présidée à l’inspection provinciale de la santé à l’intention des partenaires et des experts en santé publique.

Au cours de cette séance axée sur l’état des lieux de l’épidémie, le Dr Ilunga a rassuré la population de la prise en charge des personnes atteintes, avant d’inviter celle-ci à garder son calme.

Un candidat gouverneur de province appréhendé par la justice au Kasaï Oriental

Mbujimayi, 20/08 - L’ancien président de l’assemblée provinciale du Kasaï Oriental et candidat gouverneur de province, François Xavier Kabala Ilunga Mbidi, a été interpellé mardi à Mbuji-Mayi, pour des faits datant de 2010 et déjà classés sans suite par un arrêt de la Cour suprême de Justice pour défaut de preuves matérielles, a-t-on appris au Palais de justice.

Les sources soutiennent que cette affaire classée ne pouvait aucunement rebondir à ce niveau de la justice. Il s’agit d’une plainte formulée par les députés provinciaux, alors que le concerné était président de cette assemblée, selon laquelle il aurait retiré de la Banque centrale une importante somme d’argent dont l’utilisation n’avait jamais été justifiée.

Dans les milieux du candidat gouverneur, on parle d’une manœuvre de dissuasion des détracteurs qui veulent son effacement politique. Le magistrat instructeur s’est refusé à toute déclaration.

Avec l‘ACP

BREVES/Une poudrière en construction à la base de Kitona

Commenter cet article