Nomination de quatre ambassadeurs

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

M. Matungul, alors au Royaume-Uni
M. Matungul, alors au Royaume-Uni

Kinshasa, 04/08 – Le président Joseph Kabila vient de nommer quatre nouveaux ambassadeurs, dont Valentin Matungul N’kuman Tavun, nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC auprès la Fédération de Russie, aux termes des ordonnances prises le 2 août 2015.

« Senior » dans la diplomatie de carrière de la République, Matungul N’kuman fut successivement conseiller d’ambassade à Paris et à Washington DC, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Kenya, au Portugal, en Suisse, au Royaume-Uni, avec extension sur la Suède, la Norvège, le Danemark et la Finlande, et au Rwanda.

Il sera ensuite représentant permanant auprès du Programme des Nations Unies (PNUE) à Nairobi, auprès de l’Organisation internationale du Café et du Conseil international de l’Etain et du Cuivre à Londres, vice-ministre et secrétaire général aux Affaires étrangères, directeur de cabinets ministériels puis délégué général du gouvernement chargé des relations avec la Mission de l’Organisation des Nations Unies en RDC (MONUC).

Quant à Dominique Kilufya Kamfwa, il est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC auprès du Royaume de Belgique, du Grand-Duché de Luxembourg, du Royaume des Pays-Bas et de la Commission de l’Union Européenne. Diplomate de carrière et de nature discret, ce natif de Lubumbashi au Katanga représentait la RDC au Canada, tel que nous l’avons signalé dans un article du 15 juillet dernier.

De son côté, Vincent Mutomb Tshibal, également originaire de l’ex-province du Katanga, est nommé ambassadeur à Cuba. Il a été ministre de la Jeunesse et des sports à la prise de pouvoir de Laurent-Désiré Kabila, avant de devenir conseiller au ministère de l’Intérieur et affaires coutumières, après plusieurs années sans fonction.

Pour sa part, François Balumwele, nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Washington-DC, a été longtemps conseiller dans plusieurs ministères, dont celui de l’Environnement, avant de devenir ambassadeur en Inde.

Avec l’ACP

Commenter cet article