Recrudescence des atrocités dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Recrudescence des atrocités dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu

Kinshasa, 13/08 - La récurrence des atrocités dans le territoire de Walikale dans la province du Nord-Kivu constitue une préoccupation sécuritaire majeure, a indiqué mercredi le major Marie Joseph Goncalves, porte-parole ai de la mission onusienne en RDC au cours du point de presse hebdomadaire de cette mission.

Ce territoire demeure le théâtre d’affrontements entre groupes armés, mais constitue cependant un îlot de stabilisation, malgré des combats menés par les Mai-Mai Cheka et Kifwafwa dans la région où l’on assiste au déplacement de plusieurs personnes, a-t-il indiqué tout en faisant état de l’activisme des rebelles réfractaires des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), dans les territoires de Lubero et de Rutshuru (Nord-Kivu).

Ituri : trente cinq enfants échappent aux groupes armées à Bunia

Trente cinq enfants (35) dont quatre (4) filles se sont échappés la semaine écoulée des groupes armées à Bunia, dans la province de l’Ituri, indique un document des Nations Unies parvenu mercredi à l’ACP.

La source renseigne également que dans le cadre de la lutte contre l’impunité, huit (8) éléments des Forces armées de la RDC (FARDC) et de la Police nationale congolaise (PNC), auteurs de violences sexuelles contre les enfants ont été reconnus coupables lors des audiences foraines mobiles conduites par le Tribunal militaire de Bunia.

La Section Protection Enfant de la MONUSCO se félicite de cette avancée significative et encourage le gouvernement congolais à poursuivre et à traduire en justice les auteurs de violations graves des droits de l’enfant.

Le nouveau nonce apostolique attendu ce mercredi à Kinshasa

Kinshasa, 13/08 - Mgr Luis Mariano Montemaryor, nouveau nonce apostolique en RDC, était attendu mercredi à Kinshasa, a-t-on appris mardi de la nonciature. Il a été nommé le 22 juin 2014 en remplacement de Mgr Adolfo Tito Hiyana, qui occupe actuellement les mêmes fonctions en Australie, en Océanie.

Le nouveau représentant du Vatican en RDC vient du Sénégal après avoir exercé les mêmes fonctions en Mauritanie et au Cap Vert.

Une ambulance médicalisée à la zone de santé de Nzanza à Matadi

Matadi, 13/08 - Un don d’une ambulance médicalisée du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a été remis lundi à la zone de santé de Nzanza, dans la ville de Matadi, pour des soins de santé de proximité, a-t-on appris mardi de source proche de cette zone.

La cérémonie de remise de ce don a été présidée par la ministre provinciale de la Santé du Kongo Central, Thérèse Mambu Nyangi, qui a indiqué que cette ambulance devra servir notamment à l’évacuation rapide des malades vers les hôpitaux généraux de référence de Matadi, avant de souligner que cette acquisition est le résultat d’un plaidoyer de son ministère auprès de cette structure du système des Nations Unies.

Projet de construction d’une basilique sur le mont du Saint Esprit à Boma

Boma, 13/08 - Le gouverneur de province du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu, membre de l’église catholique romaine de Boma, s’est engagé à construire une basilique sur le mont du Saint Esprit (Nganda CVM), lieu qui avait accueilli les premiers missionnaires spiritains venus évangéliser la RDC en 1880.

Le gouverneur du Kongo Central a exprimé ce vœu lors de la célébration, dimanche à Boma, des 125 ans de la première cathédrale et des 135 ans de l’évangélisation de la RDC.

Il a indiqué que les travaux de construction de cette basilique seront une preuve éloquente qui démontrera que l’œuvre d’évangélisation est collective et permettra à tous les fidèles de se mettre ensemble pour préparer la commémoration imposante du 150ème anniversaire de l’évangélisation de la RDC par la ville de Boma.

Cette commémoration, a estimé le chef de l’exécutif provincial, devait avoir lieu à la nouvelle basilique qui serait déjà construite.

Cette basilique, dit-on à Boma, viendra enrichir les vestiges et les sites touristiques qui font revivre l’histoire de l’évangélisation, à travers notamment les cimetières des missionnaires pionniers et la cathédrale de Boma, qui est la première à être installée en Afrique centrale.

La source ne précise pas si la construction sera financée sur fonds propres du gouverneur ou par le gouvernement.

Trente malfrats dans les filets de la police nationale congolaise au Kongo Central

Matadi, 13/08 - Trente malfrats, qui terrorisaient la population dans la province du Kongo Central, notamment dans la ville de Matadi et à Kwilu-Ngongo, sont tombés dans les filets de la Police nationale congolaise (PNC), à l’issue d’une opération de bouchage dénommée «Kongo Central Kimia », initiée et menée par le commissaire provincial Philémon Patience Mushid Yav, a-t-on appris mardi de source policière.

Parmi ces inciviques figurent une bande d’escrocs qui rackettaient les opérateurs économiques de la province au moyen de faux diamants et d’autres malfrats accusés de braquage des véhicules sur la nationale n°1 Matadi-Kinshasa.

Ces inciviques ont été condamnés à des peines d’emprisonnement, au terme d’un jugement rendu public par le tribunal de la garnison militaire de Matadi, a rapporté la même source.

Près de 275.000 compteurs sécurisés attendus par la Regideso

Kinshasa, 13/08 - La société de distribution d’eau potable (REGIDESO) réceptionnera prochainement un lot de 275 000 compteurs sécurisés, dont 250 000 pour la ville de Kinshasa grâce à un financement de la Banque mondiale, a-t-on appris au stand de cette entreprise à la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN).

Par ailleurs, la RESIDESO s’emploie à la construction de la première phase de l’usine de Lemba Imbu (est de Kinshasa) d’une capacité de 50 000m3/par jour grâce à un financement de la Corée du sud et du gouvernement congolais. Toutes ces réalisations visent l’amélioration de la desserte en eau potable de l’est de la ville de Kinshasa.

Une ligne électrique haute tension pour améliorer le réseau de distribution d’eau à Matadi

Matadi, 13/08 - La Regideso/Matadi va bénéficier d’une ligne électrique haute tension autonome, qui sera tirée de la nouvelle cabine électrique installée à Mpozo d’une capacité de 6 000 kva, pour améliorer son réseau de distribution d’eau à Matadi, a annoncé mercredi à la presse le maire de cette ville, Jean-Marc Nzeyidio Lukombo.

Selon le maire, cette ligne va alimenter en énergie électrique les usines de captage, de traitement et de refoulement d’eau potable de la rivière Mpozo et du fleuve Congo, en vue de mettre fin au système de délestage soumis à ces installations et qui entraîne des coupures intempestives de fourniture d’eau potable.

La réalisation de ce projet du Programme de développement urbain (PDU) sera exécutée par la société mixte belgo-britannique ABC grâce à un financement de la Banque mondiale.

Avec l’ACP

Recrudescence des atrocités dans le territoire de Walikale au Nord-KivuRecrudescence des atrocités dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu

Commenter cet article