Un séisme frappe la ville de Bukavu et ses périphéries

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le Nyiragongo, avec des habitations à ses pieds
Le Nyiragongo, avec des habitations à ses pieds

Bukavu, 08/08 - Un important séisme d’une magnitude de 5,6 sur l’échelle de Richter a frappé la ville de Bukavu et ses périphéries vendredi 07 août entre 3H24’ et 3H37’ avec un bilan provisoire d’un mort et plusieurs blessés ainsi que des dégâts matériels importants.
Selon le volcanologue Célestin Kasereka Mahinda, point focal chargé des catastrophes à l’Observatoire volcanique de Goma (OVG), l’épicentre de ce séisme est situé dans le lac Tanganyika au Sud-Kivu dans le territoire d’Uvira. Des tremblements à trois secousses, dont la première était la plus importante, ont été ressenties lors de ce séisme.
Le bilan provisoire du séisme fait état de deux enfants tués par l’écroulement des murs d’une maison à la station et des maisons écroulées, en plus des dégâts psychologiques enregistrés dans la sous-région. A la protection civile au contraire, l’on assure qu’aucune anomalie n’a été jusque là observée dans les 18 quartiers que compte la ville de Goma, y compris dans les villages situés au pied du Nyiragongo.
Mais des témoins rapportent qu’un policier de garde a également trouvé la mort à Lwiro, dans le territoire de Kabare, après avoir été blessé par des débris d’un mur qui s’est écroulé. La même source ajoute qu’un homme, sa femme et ses deux enfants, domiciliés au camp des travailleurs du Centre de recherche en Sciences naturelles de Lwiro, ont été blessés et sont internés au centre de santé de la place.
A Kavumu le bilan fait état de plusieurs maisons détruites. Dans la ville de Bukavu, c’était la frayeur au moment du séisme. Après les premières secousses, plusieurs personnes ont poussé des cris de détresse avant de quitter leurs habitations de peur d’éventuel dégâts.
Un autre séisme avec des dévêts matériels importants avait frappé la ville de Bukavu et ses périphéries en 2008, rappelle-t-on.

Commenter cet article