4.000 combattants parmi les réfugiés en Europe, selon EI

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Des djihadistes de l'EI
Des djihadistes de l'EI

L'État Islamique affirme avoir infiltré 4.000 de ses combattants parmi les réfugiés arrivés en masse en Europe, rapporte le site Buzzfeed repris par 7/7 sur le web. Les combattants de l’EI se mêlent aux réfugiés pour rejoindre "anonymement" les pays de l'ouest de l'Europe, affirment des sources djihadistes, précise la même source.

« On profite de la générosité des pays développés de l'ouest de l'Europe pour infiltrer des combattants parmi les réfugiés », a déclaré un membre djihadiste qui a préféré garder l'anonymat, mais son témoignage sur Buzzfeed risque de faire couler beaucoup d'encre. "Attendez seulement", menace-t-il encore.

Selon ce contrebandier de l'État Islamique, des combattants sont envoyés en Europe via la frontière turque. De cette manière, plus de 4.000 personnes "prêtes au combat" ont déjà posé leurs valises dans les pays de l'ouest de l'Europe. Une manière comme une autre pour eux de prendre leur revanche sur les récentes attaques aériennes menées par les Etats-Unis. "Si ils nous attaquent, on leur répond".

"On profite de la générosité des pays développés de l'ouest de l'Europe pour infiltrer des combattants parmi les réfugiés. Certains sont passés par Izmir et Mersin pour rejoindre l'Italie. Mais la majorité a choisi l'Allemagne et la Suède. Ils font le voyage comme réfugiés et demandent l'asile dès leur arrivée", révèle-t-il encore.

Ce membre de l'État Islamique opérant en Syrie souligne que le groupe terroriste ne manque pas d'ambitions. "Notre rêve est d'étendre le califat établi en Syrie dans le monde entier et ça arrivera un jour", se targue-t-il.

L'information n'est toutefois pas vérifiée et est difficilement vérifiable d'ailleurs. Mais si par contre elle se confirmait, il faudra dans les prochains jours ou les prochaines semaines s'attendre à un joli et terrifiant feu d'artifice en Europe de l'Ouest, lorsque l'on connaît le fanatisme et la cruauté aveugle et gratuite de ces "combattants d'Allah".

Commenter cet article