BREVES/Vol de plus de 50 millions de FC au Bureau du SECOPE à Kalemie

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Des liasses de Franc congolais
Des liasses de Franc congolais

Kalemie, 18/09 - Un vol de plus de cinquante millions de Francs congolais a été perpétré dans la nuit de mercredi à jeudi par des hommes armés à la caisse du bureau de la division provinciale du Service de contrôle et de la paie des Enseignants (SECOPE) du Tanganyika à Kalemie, a annoncé jeudi le directeur du SECOPE local, M. Placide Mondo.

Selon ce dernier, les bandits armés ont ligoté d’abord les trois sentinelles qui montaient la garde à ce bureau, avant d’accéder à la caisse où se trouvait la somme. Il a précisé que l’argent volé a été retiré le mercredi à la banque et était destiné aux frais de fonctionnement des écoles du Tanganyika. Une enquête a été ouverte par la police et le service de sécurité pour entendre les agents de ce bureau.

Un essaim d’abeilles sème la panique au lycée Disuminyina à Kananga

Kananga, 18/09 - Un essaim d’abeilles a causé une panique généralisée parmi les élèves et le corps enseignant, mardi, au lycée catholique Disuminyina et à l’école privée Moyo Mupeluke, situés dans la commune de Katoka, à Kananga.

Ces insectes ont piqué le préfet des études et les élèves qui ont fui les classes dans tous les sens, abandonnant dans la cour des chaussures et des mallettes. Le préfet des études, qui a été admis en urgence à la polyclinique Saint Georges, y poursuit encore des soins.

Une épidémie semblable au cholera ravage les populations d’Ubundu

Kisangani 18/09 - La situation sanitaire préoccupante dans le territoire d’Ubundu, dans la future Province de la Tshopo, était au centre des échanges entre le vice-gouverneur de la Province Orientale démembrée, Pascal Mombi Opana, et le député Gaston Musemena.

Pour cet élu reçu en audience mercredi dernier pour des civilités, il s’agit d’une épidémie qui s’apparente au cholera causée par l’utilisation des produits chimiques pour attraper les poissons. Il a appelé, à cette occasion, à la bonne conscience des pécheurs qu’il a invités à abandonner cette pratique nuisible à la santé humaine et à l’écosystème.

Douze cas de choléra enregistrés au centre de traitement de Bunia

Bunia, 18/09 - Douze cas de choléra ont été enregistrés au centre de traitement de cette maladie situé près de l'Hôpital général de référence de Bunia. Selon le médecin chef de division de la santé en Ituri, Louis Tchulo, ces cas sont davantage signalés dans l'aire de santé de Bigo. Le Dr Tchulo justifie l'expansion de cette épidémie suite au mouvement quotidien des populations de Bunia vers Tchomia et Kasenyi où sévit le choléra.

Le fonctionnaire résidant de Bunia faisant office du maire de la ville demande à ses administrés de respecter les mesures d'hygiène, notamment le lavage des mains, et s'abstenir de se serrer les mains pour éviter la contamination.

500 kg de wolframite interceptés par la cellule de lutte contre la fraude minière

Bukavu, 18/09 – 500 kg de wolframite ont été interceptés non loin de l’Hôtel des postes de Bukavu par les agents de la commission de lutte contre la fraude minière, une cellule provinciale qui a pour mission de maximiser les recettes de l’Etat.

Selon le coordonateur de la cellule, Kayonga Abbas, ces minerais étaient enfouis dans des caisses de bière à bord d’un camion en provenance de la cité de Kamanyola dans le territoire de Walungu près des frontières du Burundi et du Rwanda voisins de la RD Congo.

Les détenteurs de ces minerais ne disposaient d’aucune pièce justifiant la propriété, la détention et le transport de ces minerais. « Ils détenaient ces minerais sans titre ni droit », à précisé M. Abas Kayonga. Les détenteurs de ces minerais ont été conduits avec toute la cargaison au bureau de la police des Mines pour y être verbalisés.

Avec l’ACP

 Le wolframite

Le wolframite

Commenter cet article