Une nouvelle incursion de l’armée rwandaise signalée dans le territoire de Nyiragongo

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Des rebelles à l'est de la RDC
Des rebelles à l'est de la RDC

Goma, 24/09 - La Société civile du territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu a signalé, lundi dernier, une nouvelle incursion des militaires rwandais sur le sol congolais, précisément dans la colline de Kanyesheza, dans le territoire de Nyiragongo, à 12 km au nord de la ville de Goma.

Cette incursion a été confirmée par le porte-parole militaire de la MONUSCO au Nord-Kivu, le major Jean-Marie Gonzalves, qui a remercié la société civile pour avoir dénoncé cette situation d’insécurité, avant de promettre l’approfondissement des investigations pour une solution urgente.

La dépêche ne dit pas si Kinshasa a rappelé son ambassadeur à Kigali ou convoqué l’ambassadeur rwandais pour protester contre l’Etat voyou.

Le ministre congolais de la Défense à Kigali

Par contre, le ministre de la Défense nationale, des anciens combattants et réinsertion, Aimé Ngoie Mukena, a quitté Kinshasa mercredi pour Kigali, au Rwanda, où il conduit une délégation congolaise devant participer à une réunion portant sur le rapatriement des ex-combattants du M23.

Cette délégation comprend quelques experts et officiers des Forces armées de la RDC.

Avec l’ACP

Commenter cet article