Une première réaction au décès et inhumation du journaliste Albert Ntula

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Bruno Kasonga a écrit ce 07/09/2015 à 13:38

Bonjour Cornelis, Je te remercie pour la publication de cette info. J'ai connu Vieux Ntula lorsqu'il était directeur de l'Azap (aujourd'hui Agence congolaise de Presse, ACP) à Mbujimayi dans le Kasai Oriental. J'étais encore reporter à la direction provinciale du Journal Elima. Je garde de lui un bon souvenir d'un professionnel chevronné qui aimait son travail et toujours pressé à transmettre sa dépêche sur le télex pendant que les autres confrères trainaient à profiter des délices du cocktail offert par l'organisateur de la manifestation. Que son âme repose en paix.

Bruno Kasonga, qui réside en Belgique, est un journaliste qui a également sillonné le Congo en qualité de représentant provincial du journal Elima à son apogée, avant de rejoindre le journal La Prospérité. Le journalisme menant à tout, notre confrère fera également un pas en politique, notamment en qualité de directeur de l'Information de l'UREC.

Notre confrère Bruno Kasonga (Photo de profil fcb)

Notre confrère Bruno Kasonga (Photo de profil fcb)

Commenter cet article