BREVES/Le gouverneur du Kongo Central pour une voirie moderne à Boma

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Une artère de la ville de Boma
Une artère de la ville de Boma

Boma, 28/10 - Le gouverneur du Kongo central, Jacques Mbadu Nsitu, a achevé mardi son séjour à Boma et ses environs, où il a inspecté et évalué les travaux en cours d’exécution, financés par le gouvernement provincial et le gouvernement central dans cette ville.

Pendant son séjour, M. Mbadu a encouragé les techniciens commis aux travaux de construction des artères et le Comité urbain de développement à tout mettre en œuvre afin que la ville de Boma soit dotée le plus rapidement possible d’une voirie moderne au plus tard le 31 décembre prochain.

Outres les travaux de modernisation de la voirie urbaine, le gouverneur du Kongo Central s’est imprégné de l’avancement des travaux de construction de la Nationale n°1 Boma-Matadi et du boulevard Joseph Kabila, où il a constaté, avec satisfaction, la construction de deux ponts de grand tonnage, l’un au kilomètre quatre et un autre au kilomètre huit.

M. Mbadu s’est aussi rendu au cimetière Kiphungu, en vue de se rendre compte de l’évolution des travaux de construction du mausolée de la tente paternelle de Mme Olive Lembe Kabila.

400 tonnes des produits vivriers attendues à Kananga

Kananga, 28/10 - Plus de 400 tonnes des produits vivriers dont le maïs-graines sont attendus à Kananga, avant la fin de la semaine prochaine, a annoncé, vendredi le directeur du Département Région Nord de la Société nationale des Chemins de fer du Congo (DRN-SNCC), M. Oscar Mutompuela.

16 wagons sont en cours de chargement à Kinda-gare et 8 à Mweka-gare situées respectueusement à 213 km et 250 km de Kananga.

12 autres wagons sont en instance de chargement à Domiongo et 4 à Bongo, a noté la même source, affirmant que cette année Kananga ne connaîtra pas de pénurie de maïs-graines découlant habituellement de la rupture des stocks en cette période de soudure.

La source a ajouté, par ailleurs, que l’équipe des journaliers commis aux travaux de dégagement des arbustes le long de la voie ferrée approche de Mweka pour favoriser le déploiement sur ce tronçon ferroviaire de la première machine issue des 18 nouvelles locomotives acquises en juillet dernier.

Projet de création d’un centre d’apprentissage des métiers à Matadi

Matadi, 28/10 - Le mouvement catholique Luzolo lwa mbote de la paroisse Notre-Dame de Fatima à Matadi a annoncé le projet de création dans cette ville d’un centre d’apprentissage professionnel, a-t-on appris mardi de source paroissiale.

Selon la source, quatre sections d’apprentissage professionnel fonctionneront au sein de ce centre en faveur des enfants orphelins et en rupture familiale, en prévision de leur réinsertion dans la société. Il s’agit de la coupe et couture, de l’esthétique, de la coiffure masculine et féminine ainsi que de l’électricité domiciliaire, a-t-on indiqué, soulignant que l’enseignement sera gratuit et dispensé par un corps enseignant qualifié pris en charge par le mouvement catholique.

La réalisation de ce projet sera rendu possible grâce aux contributions des membres de soutien et d’honneur qui se recrutent parmi des chrétiens voués à l’amour du prochain, a conclu la source.

Réception de 20 machines à écrire à la Cour d’appel de Kananga

Kananga, 28/10 - Le premier président de la Cour d’appel de Kananga, Alexis Lubanda Shabani, a salué l’apport du Projet d’appui à la réforme de la justice (PARJ) dans le fonctionnement de sa juridiction, à l’occasion de la réception d’un lot de 20 machines à écrire offertes par ce partenaire.

Pour M. Lubanda Shabani, cet outil de travail appuiera à coup sûr les efforts d’amélioration de la qualité de la prestation de différents services pour les rendre à la foi efficace et performants. Il a, à cette même occasion, exhorté ses collaborateurs à tous les niveaux à privilégier l’intérêt de la collectivité et à tout mettre en œuvre pour l’utilisation rationnelle de ces machines à écrire.

Au moment où le monde a irrémédiablement évolué vers les nouvelles technologies, voilà qu’en RDC, l’obtention de vieilles machines à écrire constitue encore l’occasion de cérémonie de réjouissances. Triste.

Avec l’ACP

De vieilles machines à écrire

De vieilles machines à écrire

Commenter cet article