BREVES/Projet de construction de 75 latrines publiques dans les écoles de Matadi

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Voilà ..., par manque de latrines publiques
Voilà ..., par manque de latrines publiques

Matadi, 16/10 (ACP).- Environ 75 latrines publiques seront construites ou réhabilitées dans les écoles publiques de Matadi, tous réseaux confondus, grâce à un financement de la Banque mondiale, dans la cadre d’un fonds additionnel au programme d’aménagement urbain, dont la hauteur n’a pas été révélée, a-t-on appris jeudi de la mairie.

Cette annonce a été faite à l’issue d’un entretien, mardi à Matadi, entre le maire de la ville, Jean- Marc Nzeyidio Lukombo, et une délégation nationale du secteur de l’assainissement environnemental, conduite par Mme Pascalino Mbangu du ministère de l’Environnement, a indiqué la source.

Le maire de Matadi, qui s’est réjoui du projet qui s’inscrit dans la cadre de la lutte contre l’insalubrité publique en milieu scolaire, a rassuré son hôte de son appui dans la réalisation de ce projet.

Il a invité les bourgmestres des trois communes de Matadi (Nzanza, Mvuzi, et Matadi) à inventorier les sites où seront construits ces lieux d’aisance ainsi que ceux à réhabiliter, a renseigné la source. Plusieurs établissements d’enseignement primaire et secondaire sont dépourvus des latrines publiques à Matadi, une ville où ce secteur a toujours été névralgique depuis des lustres.

Projet de construction de 6 centrales hydroélectriques autour du parc des Virunga

Kinshasa, 16/10 - La Fondation Virunga s’est engagée à construire un réseau de six centrales hydroélectriques de 80 mégawatts (MW) d’ici 2020 autour du parc national des Virunga, au Nord-Kivu. Ce projet a été présenté au ministre du Plan et révolution de la modernité, Georges Wembi, au cours des échanges qu’il a eus jeudi, à Kinshasa, avec François-Xavier de Donnea, ministre d’Etat belge et membre honoraire de la chambre des représentants.

M. François-Xavier de Donnea, également responsable de la Fondation Virunga, a indiqué que le projet est important pour la RDC en général et la population de la province du Nord-Kivu en particulier. Il a précisé que ces centrales vont sensiblement augmenter la quantité d’énergie électrique et contribuer à améliorer la vie de la population par le développement des petites et moyennes entreprises (PME), notamment dans la filière agro-industrielle des régions de Rutshuru, Beni, Butembo et Ruwenzori.

La Fondation Virunga, gérante de ce projet, est une fondation de droit britannique, a relevé M. de Donnea qui a souligné que la Belgique co-finance la construction de certaines centrales comme l’Union européenne (UE) et les grandes fondations américaines.

Baisse de prix d’huile de palme à Kananga

Kananga, 16/10 - Le prix d’une bouteille de 73 cl d’huile de palme a baissé sur le marché de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central, depuis une semaine, passant de 1 000 FC à 800 FC et même à 500 FC selon les localités. Cette situation est consécutive à l’abondance de cette denrée alimentaire à la suite de la forte production observée dans les milieux ruraux où elle se négocie à 250 FC au village de Katumba et à 400 FC à Tshimpidinga, à 17 km de Kananga, à titre exemplatif.

Elle est également liée à l’afflux sur le marché de Kananga de l’huile de palme en provenance des contrées d’Ilebo et de Mweka acheminée par les colporteurs communément appelés « bayanda » et par la voie ferrée via la SNCC (Société nationale des chemins de fer du Congo).

Une embarcation de poissons salés en provenance de l'Ouganda chavire sur le lac Albert

Bunia, 16/10 - Une embarcation transportant des poissons salés en provenance de l'Ouganda a chaviré au lac Albert, vers Kasenyi, a indiqué jeudi le commissaire lacustre, Ulama Udar. « Il n'y a pas eu des pertes en vies humaines, mais les marchandises ont été englouties par le lac », a-t-il précisé.

M. Ulama Udarna a par ailleurs affirmé qu'un homme s'est noyé le weekend dans le même lac vers Mokambo dans le territoire de Mahagi, suite à un vent violent qui a soufflé sur le lac.

La LIFKOC suspend Saint Luc et TV Tshipepele de Kananga

Kananga, 16/10 - Les équipes de Saint Luc et de Tout Violent Tshipepele, évoluant toutes les deux en division A du championnat de l’EUFKANA (Entente urbaine de football de Kananga), ont été suspendues dernièrement par le comité provincial de la LIFKOC (Ligue de football du Kasai Occidental) pour non paiement des dettes dues, a-t-on appris mercredi de source proche de cette entité sportive.

La levée de cette mesure est conditionnée au paiement par les rouge et blanc de Kananga des arriérés de la somme de 1 170 (mille cent soixante-dix) dollars US représentant différents engagements vis-à-vis de la LIFKOC. Le TV Tshipepele devra, pour sa part, régulariser sa situation en payant la somme de 1 000 (mille) dollars US dus à la LIFKOC. Le comité provincial de la LIFKOC en est arrivé là après des promesses non tenues par les deux équipes.

Avec l’ACP

Le Tout Violent Tshipepele de Kananga

Le Tout Violent Tshipepele de Kananga

Commenter cet article