LINAFOOT : V.Club-Motema Pembe dimanche sous haute surveillance

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Une vue d'un match de V.Club
Une vue d'un match de V.Club

Kinshasa, 09/10 - Le 33ème match de l’histoire du championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) entre l’AS V.Club et le DC Motema Pembe, dimanche au stade Révérend Père Raphaël de la Kethulle, comptant pour la 4ème journée de la 21ème édition, zone ouest, sera entouré des mesures sécuritaires exceptionnelles.

Selon le président intérimaire de cette entité sportive, Jeff Kapondo, l’Inspection générale de la police avec laquelle son comité a été en réunion mardi est en train de prendre toutes les dispositions utiles pour sécuriser le derby kinois V.Club-Motema Pembe du dimanche.

Au niveau des statistiques, il est à relever que du dimanche 4 mars 1990, lors de la 1ère édition du championnat national, au samedi 25 avril 2014, à l’occasion de la 4ème journée du play off dans la 21ème édition, les deux sempiternels rivaux ont eu à se rencontrer 22 fois pour 10 victoires en faveur du DC Motema Pembe contre 11 défaites et 11 nuls.

Si les vert-blanc-rouge étaient parvenus à secouer le joug après avoir perdu au cours de la 2ème édition (1991) et à l’aller de la 3ème édition (1998), ils avaient par la suite dominé les débats avec 9 victoires entrecalées de 5 nuls jusqu’à la 10ème édition, en 2005.

Quant à l’AS V.Club, a pris le bâton de commandement en 2007, au cours de la 13ème édition, en l’emportant d’abord à l’aller avant de trébucher au retour puis de se relever pour repartir aligner 8 succès dont le dernier enregistré le samedi 25 avril 2015.

De quoi sera fait dimanche est l’interrogation qui trotte dans la mémoire de nombreux sportifs de deux camps. De toute façon, l’organisateur et la police ont promis de se surpasser afin de garantir un spectacle digne des attentes.

Par ailleurs, au Katanga, Le derby lushois qui devait mettre aux prises, dans le même cadre, le FC Saint Eloi Lupopo et le TP Mazembe a été différé sur décision du maire de la ville de Lubumbashi qui estime que les conditions sécuritaires ne sont pas réunies pour une bonne tenue de tous les matches du week-end.

Commenter cet article