Kinshasa publie «Kabila et le réveil du géant», après l’ouvrage « Le Congo rejette Kabila »

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Kinshasa publie «Kabila et le réveil du géant», après l’ouvrage « Le Congo rejette Kabila »

Kinshasa, 5/11 - L’ouvrage « Kabila et le réveil du géant - Le regard des uns et des autres », rédigé par un panel d’intellectuels congolais, a été porté sur les fonts baptismaux en grande pompe mardi, au Kempinski Fleuve Congo Hôtel, au cours d’une cérémonie présidée par le vice-Premier ministre, ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de la communication et de l’information, Thomas Luhaka.

Ce livre, dont le ministre de la Communication et des médias, Lambert Mende Omalanga, a coordonné les travaux aux frais du contribuable congolais, est une réplique à un ouvrage pamphlet intitulé « Le Congo rejette Kabila », rédigé et distribué depuis quelques semaines en librairie et sur la toile par un groupe de Congolais de la diaspora.

Pour Lambert Mende, l’ouvrage est « un outil de dédiabolisation » à la disposition d’un large public « pour tordre le cou à la pensée inique reflétant les clichés infamants qui se déclinent sur le pays à travers certains médias globaux que ces faibles d’esprit au sein du peuple se laissent aller à relayer trop souvent de manière inconséquente ».

« Kabila et le réveil du géant » permet, selon lui, de visualiser comment depuis son avènement, les indicateurs de la démocratisation et du développement sont passés au vert, à une vitesse diversement appréciée. L’ouvrage de 258 pages a été préfacé par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo et édité chez l’Harmattan à Paris, en France.

Néanmoins, à la place du résultat escompté, la publication de Kinshasa va plutôt, à coup sûr, réveiller les esprits et contribuer à booster la promotion de l’ouvrage antithèse « Le Congo rejette Kabila », que d’aucuns vont maintenant rechercher en librairie.

Analyse du « mal congolais » et réflexion sur le règne de Joseph Kabila

Egalement collectif, publié aux Editions Monde Nouveau et rédigé sous la direction du Prof. Fweley Diangituka, « Le Congo rejette Kabila » procède, vingt-cinq ans après la Conférence nationale souveraine (CNS), à l’analyse du « mal congolais » et à une réflexion sur le règne de Joseph Kabila. Les auteurs, parmi eux des journalistes dont Baudouin Amba Wetshi de congoindependant.com, s’interrogent sur le paradoxe de la RD Congo, un pays riche en ressources naturelles et humaines, mais où le peuple est pauvre et les dirigeants sont scandaleusement riches.

Ces intellectuels se prononcent librement autant sur l’économie politique de la prédation, sur le régime de Joseph Kabila, sur la violation des droits humains, sur la mainmise des puissances étrangères et des firmes transnationales sur la RD Congo.

L’ouvrage livre également des indications mais aussi des anecdotes entre autre sur les origines toujours controversées du président Joseph Kabila ainsi que sur l’assassinat non élucidé jusqu’à aujourd’hui de Laurent-Désiré Kabila et le rôle qu’y auraient joué certaines personnes qui gravitent aujourd’hui autour du pouvoir. On comprend pourquoi Kinshasa a mobilisé d’importants moyens de réaction.

La page couverture de l'ouvrage pamphlet

La page couverture de l'ouvrage pamphlet

Commenter cet article