Le gouvernement chinois prêt à investir dans le secteur des télécommunications en RDC

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le gouvernement chinois prêt à investir dans le secteur des télécommunications en RDC

Kinshasa, 20/11 - Le vice-Premier ministre, ministre des postes, télécommunications, nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Thomas Luhaka Losendjola, a été informé de la volonté du gouvernement chinois d’investir dans le secteur des télécommunications en RDC, au cours d’une audience accordée jeudi à M.Wang, représentant de la société gouvernementale chinoise « China Communication Compagny ».

L’hôte du vice-Premier ministre a saisi l’occasion pour porter à la connaissance de celui-ci de la tenue début décembre prochain à Johannesburg, en République sud-africaine, de la conférence sur les télécommunications. Pour ce faire, la Chine se propose d’offrir aux pays africains participants une enveloppe de 50 milliards USD à titre d’investissement dans le secteur des télécommunications.

Le vice-Premier ministre a également conféré avec M.Geert Blondel, représentant général de l’entreprise slovène « Globe Tel », qui lui a fait part d’une technologie innovatrice développée par son pays, axée sur la mise en place d’une plateforme de communication large bande pouvant accueillir différents services appelés « Triple Play ».

Ces services sont la distribution de la télé numérique, la téléphonie et l’accès à Internet à haut débit. A en croire M.Blondel, ce système dénommé « fibre optique virtuelle » fonctionne sans câble moyennant des émetteurs et est aussi performant en termes de vitesse d’exécution que la fibre optique.

Avec l'ACP

Commenter cet article