Le livre « Les mots récurrents de la vie politique en RDC » de Banza Mukalay sur le marché

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le livre « Les mots récurrents de la vie politique en RDC » de Banza Mukalay sur le marché

Kinshasa, 18/11 - L’ouvrage « Les mots récurrents de la vie politique en RDC, de 1997 à 2015 », écrit par le ministre de la Culture et des Arts Banza Mukalay Nsungu et publié aux Editions L’Harmattan, est sur le marché du livre depuis le mois de novembre courant.

Ce livre de 68 pages qui retrace 167 mots les plus usités dans la classe politique congolaise est le prolongement de l’ouvrage intitulé « Les mots récurrents de la transition politique au Zaïre », du même auteur et publié la même année.

Après l’analyse de la période relative à la transition politique (1990-1997), cette deuxième livraison, à en croire la préface de l’auteur, vise l’intervalle historique 1997-2015, qui va de l’avènement du président Laurent-Désiré Kabila à nos jours.

Le livre vise à restituer, dans leurs contextes, les matériaux inventoriés, en apportant un éclairage nouveau sur le réseau des significations véhiculées par le vocabulaire politique. Parmi les mots répertoriés, il y a notamment « glissement », « y en a marre », « serveur », « raïs », « pays émergent », « M23 », « loi électorale », « délestage », « Cour constitutionnelle ».

Né en 1953, Banza Mukalay est diplômé en langue et littérature françaises de l’Université de Lubumbashi. Journaliste et professeur de langue française du niveau secondaire, il est aussi animateur culturel.

Il fut élu commissaire du peuple (député) en 1982 et réélu en 1987 pour la circonscription de Lubumbashi. Il a été premier vice-président et coordonnateur du Mouvement populaire de la révolution (MPR), le parti créé par le président Mobutu Sese Seko.

Baudouin Banza Mukalay a été plusieurs fois ministre sous la transition et même après cette période. Acteur et témoin privilégié de l’histoire politique tumultueuse de ces dernières décennies, il est actuellement ministre de la Culture et des Arts.

Baudouin Banza Mukalay Nsungu

Baudouin Banza Mukalay Nsungu

Commenter cet article