Relance imminente des chèques postaux à la SCPT

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Un chèque, pouvant être sans provision
Un chèque, pouvant être sans provision

Kinshasa, 20/11 – Au moment où le monde a évolué vers le Homebanking que l’usage du chèque est totalement abandonné parce que peu sûr, la Société congolaise des postes et télécommunications (SCPT), elle, compte relancer dans un bref délai le service des chèques postaux, a-t-on appris jeudi d’une source proche de cette entreprise.

Selon la source, le matériel informatique devant faciliter cette relance est déjà sur place à la Grand Poste de Kinshasa et à la poste Kin-Est dans la commune de Kalamu. Pour faciliter les envois à travers le monde et à l’intérieur du pays, la SCPT souhaite que ses abonnés ouvrent préalablement un compte de l’ordre de 10 000 francs congolais. Cette somme, un prépaiement d’accès automatique à toutes les opérations postales, couvrira également pour les abonnés les frais du dépôt des colis.

La SCPT dispose en sein d’un service express qui fonctionne de manière autonome, géré par un privé. Nommé « express mail » ou « EMS », ce service est un peu plus couteux.

Dans un avenir proche, la SCPT aura un service beaucoup plus performant 4G, avec Internet, réseau de téléphonie mobile et fixe, avec des appareils de communication pouvant être placés par les abonnés au bureau ou à domicile.

Commenter cet article