BREVES/Pour une répartition équitable des taxes dans le cadre du projet Inga 3

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Une vue du site d'Inga
Une vue du site d'Inga

Kinshasa, 01/12 - La coalition de la Société civile pour le suivi des réformes et l’action publique (CORAP) a recommandé aux promoteurs du projet Inga 3 Basse Chute une répartition équitable des taxes et autres redevances à percevoir par le gouvernement, au regard des préoccupations sociales à satisfaire en priorité, à l’issue des journées de réflexion organisées à Kinshasa du 24 au 26 novembre dont une copie a été reçue lundi.

Cette coalition a réclamé de mettre à la portée de la population les données sur la valeur économique du site d’Inga, en termes de la contribution de la RDC à ce projet ambitieux, indiquant que ce projet va contribuer à la production de grandes quantités d’énergie hydroélectrique à un coût parmi les plus bas au monde. La société civile estime que les exonérations accordées aux sociétés développeurs constituent un manque à gagner pour l’économie congolaise.

Selon la Primature dans sa note se rapportant à la politique de mise en œuvre du projet d’hydroélectricité au Kongo-Central, datant de 2013, la contribution annuelle d’Inga 3 Basse Chute aux finances de l’Etat pourrait atteindre 400 à 500 millions de dollars américains, représentant 6 à 7 % du budget public annuel de l’époque.

Le gouvernement, selon la Primature, se charge de consacrer une partie significative de la redevance liée aux droits d’eau au financement des programmes d’électrification des régions du pays dépourvues d’électricité.

Poursuite des travaux de construction de la centrale hydro-électrique d’Ibanda

Bukavu, 01/12 - Les travaux de construction de la microcentrale hydro-électrique d’Ibanda, dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu, évoluent normalement, selon le ministre provincial de l’Energie au Sud-Kivu, Adalbert Murhi Mubalama. Le superviseur des travaux et Direction provinciale de la société nationale d’électricité (SNEL) dans la province, l’ingénieur Adolphe Doli Bizimungu, a indiqué que les conduites forces sont déjà posées.

Le ministre Adalbert Murhi a également constaté que la turbine et l’alternateur sont déjà disponibles pour achever les travaux. Ce projet est financé par le gouvernement provincial du Sud-Kivu pour un montant d’environ quarante mille dollars américains (40 000), selon le ministre qui a précisé que cette microcentrale d’une puissance de 10 KVA alimentera également le centre hospitalier d’Ibanda à Luciga, dans le territoire de Walungu.

Une centaine de maisons emportées par un vent violent à Fizi

Uvira, 01/12 - Une centaine de maisons ont été emportées à Fizi centre, chef-lieu du territoire, et ses environs par la pluie accompagnée d’un vent violent qui s’est abattue dimanche matin dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Plusieurs familles victimes et sans d’abris se sont réfugiés chez leurs voisins, d’autres encore dans les églises et les écoles de la place. La même situation a été signalée à Kichula, village situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Fizi centre.

La TRANSKKOC prête à lancer ses activités

Kananga, 01/12 - La Société de transport en commun de l’ex Kasaï Occidental (TRANSKOC), créée l’année drnière par l’Exécutif provincial sortant, est prête à démarrer ses activités à Kananga, a-t-on appris vendredi de source autorisée.

40 agents et cadres ont été recrutés à cette fin avec l’appui des experts de la Société New Transkin, a relevé la même source, soulignant que l’aménagement des locaux devant abriter les différents services, la maitrise du système d’approvisionnement en intrants, y compris le carburant et l’acquisition des pièces de rechange, demeurent les étapes à franchir, en plus de la finalisation de l’engagement du personnel.

L’ex Kasaï Occidental avait acquis 30 bus repartis par la Commission de démembrement entre les deux nouvelles provinces du Kasaï et du Kasaï Central, à raison de 15 bus par entité administrative, note-t-on.

Avec l’ACP

Des bus Transco, à Kinshasa

Des bus Transco, à Kinshasa

Commenter cet article