Climat d’insécurité persistante dans les territoires de l’est de la RDC

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Climat d’insécurité persistante dans les territoires de l’est de la RDC

Katanga, 01/12 - Le climat d’insécurité persiste dans le village Katanga situé à 12 km au sud de la cité de Baraka, dans le territoire de Fizi. Selon les sources civiles en place, cette insécurité s’est généralisée dans ce village depuis la mort du chef de groupement de Balala Nord, Mateso Milingita, tué par des hommes armés non autrement identifiés il y a une année.

Des maisons incendiées pendant la nuit au jour le jour, les vols à mains armées opérés sans que des mesures concrètes soient prises par les autorités compétentes constituent le lot quotidien des habitants de Katanga. Trois maisons ont été la cible de vol à mains armées la nuit de samedi à dimanche et plusieurs objets de valeur et de l’argent ont été emportés.

A croire des sources des Forces armées congolaises, l’insécurité qui sévit dans ce village est entretenue par des fils et filles de ce village qui pactisent avec des fauteurs de troubles pour déstabiliser non seulement le village Katanga mais aussi le secteur de Mutambala et le territoire de Fizi en général.

Un conducteur blessé et plusieurs biens volés lors d’un braquage à Rugari

Goma, 01/12 - Le conducteur d’un camion de marque Fuso a été grièvement blessé samedi par balles, à l’issue d’un braquage perpétré à Rugari dans le groupement de Kisigari, territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, par des hommes armés non autrement identifiés, a-t-on appris du représentant de la société civile de cette contrée joint au téléphone.

Selon la source, le camion qui provenait de Butembo, avec à son bord des commerçants et les marchandises à destination de la ville de Goma, est tombé dans les nasses très tôt le matin quand il a été attaqué par des hommes armés qui, pour réussir à l’arrêter, ont tiré mortellement sur le conducteur.

Ces malfrats, aux visages masqués, ont ravi plusieurs biens légers de valeurs ainsi que de l’argent avant de s’éclipser dans la forêt, a ajouté la source avant de renchérir que peu avant cet événement malheureux, un officier supérieur du régiment cadre des FARDC a été abattu à Karambi, dans le même groupement, par des hommes armés.

Rappelons que cet endroit est devenu un lieu propice pour une bande des malfrats jusque là non identifiés, opérant en toute quiétude. Il n’y a pas longtemps en effet, six éléments de la garde républicaine avaient été tués au même endroit, a conclu la source.

Cambriolage d’un convoi de CARITAS à Masisi

Sake, Masisi, 01/12 - Un policier tué, deux personnes blessées et une somme de 195 millions de FC emportée, tel est le bilan d’une attaque survenue samedi à Kingi près de Sake contre un convoi de la Caritas convoyant les salaires des enseignants dans le territoire de Masisi.

Cette somme constituait le salaire du mois de novembre pour près de 1 400 enseignants, a notifié à la presse le sous-proved de Kitchanga, Henri Tunga Gisamonyo. Ce dernier a précisé que même les enseignants de Birambizo, Nyanzale (dans le territoire de Rutshuru) et même ceux de Pinga (dans le territoire de Walikale) viennent chercher leurs salaires à Kitchanga.

Le général Vital Awashango a assuré être sur le piste des présumés braqueurs, car le chauffeur et l’agent payeur sont entendus à la police. De son coté, l’administrateur de territoire adjoint de Masisi, Sukisa Ndayambaje, a estimé que les voleurs ne pouvaient pas s’éloigner de la région de Kingi, surtout que l’argent était en francs congolais donc difficile a déplacer aisément compte tenu de la masse des billets.

Avec l’ACP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article