e TP Mazembe en pourparler pour une collaboration avec le club belge de Standard

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi
Le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi

Bruxelles, 21/12 - Le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi pourrait débuter une collaboration sportive avec le club belge de Standard de Liège dans les tout prochains mois.

C'est ce qui ressort d'une réunion de trois heures tenue le 9 décembre au siège de l'équipe belge entre deux responsables de Marketing, l'ancien Diable rouge Daniel Van Buyten et Thierry Verjans, d'un côté, et Christian Rousseau, président depuis 2014 du club de Mazembe pour le Benelux (Belgique, Nederland et Luxembourg), côté congolais.

Selon la presse belge qui l'annonce samedi, le projet consiste à professionnaliser le club congolais à l'européenne. Dans ce cadre, le Standard de Liège mettrait son expertise au profit de Mazembe, notamment par des stages des footballeurs de Lubumbashi à l'Académie du Standard, qui bénéficie d'une réputation au niveau européen.

" Quand on voit le peu de Congolais qui ont réussi en Europe malgré un talent fou, on comprend qu’il faut inculquer rapidement toute l’exigence européenne à nos joueurs. Ne serait-ce qu'au niveau des conditions de vie ou du climat ", détaille Christian Rousseau dans la presse belge.

Un match de gala à Liège ou à Lubumbashi

Les deux parties ont également évoqué la possibilité d'organiser un match de gala à Sclessin à Liège, ou à Lubumbashi, au Haut-Katanga, où l'on souhaite qu'il ait rapidement lieu en 2016, relève la source.

Le club belge est déjà vivement intéressé, selon Christian Rousseau qui explique qu'il a présenté des arguments solides à cet effet, entre autres, le fait que "le TP Mazembe est le seul club africain à disposer d'un stade moderne avec des équipements dernier cri et un terrain synthétique dernière génération et même d'un avion propre pour ses déplacements".

Pour lui, ce match serait à coup sûr un grand succès populaire. " A Liège, toute la communauté congolaise de Belgique mais aussi des pays limitrophes aurait la possibilité d'y assister, tandis qu'au cas où il se déroulait au Congo, le succès serait également garanti, le Standard y bénéficiant d'une bonne réputation". Rien n'est encore signé, mais les deux parties ont promis de se revoir dans l'espoir de lancer définitivement ce partenariat.

Mazembe veut devenir un jour champion du monde des clubs

Christian Rousseau n’a pas tari d'éloges pour son club : "Le TP Mazembe est le plus grand club d’Afrique. En remportant la dernière Ligue des Champions, on a égalé le record de cinq victoires du Zamalek du Caire, sans oublier que le TP Mazembe est une dizaine de fois champion de la RDC, dont neuf fois depuis 2000. On nous surnomme même les Galactiques. Bref, on n’a plus rien à prouver sur notre continent mais il nous manque encore quelque chose pour passer au stade supérieur et être un club respecté partout sur la planète foot." Pour le président du TP Mazembe, Moïse Katumbi, "l'ambition est claire : devenir un jour champion du monde des clubs.", explique encore le président pour le Benelux.

Le chemin reste long, au vu des piètres résultats engrangés au dernier Mondial des clubs au Japon où l'équipe lushoise n'a pu que figurer en touriste.

Mais si cette collaboration se matérialisait, c'est quelque part en droite ligne de l'histoire, le TP Mazembe ayant été fondé, comme beaucoup de grands clubs congolais, par des prêtres avant d'être rapidement repris par Englebert, une société liégeoise de pneus.

Par ailleurs, le Standard est le premier club belge à bénéficier des services d'un footballeur congolais dans les années 50, à savoir Paul Bonga-Bonga, qui va d’ailleurs prochainement faire l'objet d'un film.

Commenter cet article