Kongo Central : La BAD s’implique dans la modernisation de la gestion des finances

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Jacques Mbadu, gouverneur du Kongo Central
Jacques Mbadu, gouverneur du Kongo Central

Matadi, 28/12 - Le gouverneur du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu, a reçu samedi à Matadi, chef-lieu de la province, une délégation de la Banque africaine de développement (BAD) venue lui présenter l’équipe conduisant la mission d’implémentation des chaines des recettes, des dépenses et du système de gestion des ressources humaines, dans le cadre du projet d’appui à la modernisation des finances publiques financé par cette institution.

La délégation de la BAD, conduite par David Muhindo, coordonnateur du projet d’appui à la modernisation des finances publiques, a annoncé au gouverneur, à cette occasion, l’arrivée à Matadi d’un important lot d’équipements devant aider la province à réaliser cette noble tâche, notamment des ordinateurs, des imprimantes, des scanners, des stabilisateurs 3 kva, des serveurs, des photocopieuses, des groupes électrogènes, des parafoudres, du mobilier, des onduleurs, des coffre-forts, des câbles électroniques et informatiques, des paratonnerres et des poteaux pour fibre optique.

La délégation de la BAD a estimé satisfaisante la réaction de l’autorité provinciale à qui elle a rappelé que ce projet avait débuté au Kongo Central en 2013, avec des études menées pour l’identification de différents intervenants, et clôturées en 2014 par un atelier de validation à l’issue de laquelle ont été recrutés les prestataires qui devaient commander le matériel pour la mise en œuvre du projet.

David Muhindo a, en outre, souligné que Matadi et Boma sont les deux villes types retenues où seront implantées les chaînes qui vont aider la province à moderniser la gestion de ses finances publiques.

La ministre provinciale des Finances, de l’économie, du plan et du commerce, Odette Gema Diloya, et son collègue du Budget, portefeuille et relations avec les bailleurs de fonds, Adolphe Sambu Mabiala, ont assisté à cet échange.

La Régie provinciale des recettes remplacée par la DGR/KC

Pour rappel, le gouverneur Jacques Mbadu venait de procéder à la révocation collective de tout le personnel de la Régie provinciale d’encadrement et de recouvrement des recettes (REPERE), qu'il a déclarée dissoute pour "détournement et inefficacité dans la mobilisation des recettes" de la province, ainsi que le coulage de peu des recettes mobilisées pour les besoins fonctionnels.

Pour le gouverneur qui s’est dit réservé d’intenter un procès quelconque contre certains agents de cette régie financière provinciale pour enrichissement illicite, la révocation collective était la solution pour se séparer avec un personnel peu soucieux du travail. La régie dissoute a été remplacée par la DGR/KC (direction générale des recettes), dont le personnel devra être recruté sur concours. Avec l'ACP/Matadi

Commenter cet article