Pluies diluviennes : 5 morts à Mbanza-Ngungu

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Pluies diluviennes : 5 morts à Mbanza-Ngungu

Mbanza-Ngungu, 14/12 - La pluie diluvienne qui s’est abattue samedi sur la cité de Mbanza-Ngungu a causé la mort de cinq personnes, dont un homme, deux femmes et deux enfants.
La première victime, un étudiant de 1er graduat en Math informatique à l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de Mbanza-Ngungu, a été surpris dans son sommeil par le mur de sa maison de fortune qui est tombé sur lui et l’a emporté, alors qu’une femme et ses deux enfants ont été tués par un mur de leur maison qui n’a pas résisté contre un bloc de terre causé par l’éboulement.

Quant à la dernière femme, agent à l’Institut universitaire d’étude et de formation (IUEFD), elle est morte foudroyée. Les corps des cinq infortunés sont gardés à la morgue de l’hôpital général de référence de Nsona Nkulu à Mbanza- Ngungu. Le non respect des normes de construction est à la base de ces morts survenues dans cette cité, où plus de dix maisons se sont écroulées lors de cette pluie diluvienne.

Dix-sept morts et plusieurs maisons inondées à Bukavu

Dix-sept personnes ont trouvé la mort, quatre personnes ont été blessées et quatre autres portées disparues, plus de cinquante maisons inondées et des véhicules endommagées, lors d'une pluie diluvienne qui s'est abattue à Bukavu dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 décembre, indiquent les rapports des cadres de base de la ville.

Selon les rapports établis par les chefs des trois quartiers de la commune d'Ibanda, trois personnes ont trouvé la mort au quartier Panzi, treize autres sont mortes à Ndendere et une personne a trouvé la mort au quartier Nyalukemba.

La même source ajoute que sur la route qui mène vers Panzi, on a enregistré un glissement de terrain qui a occasionné l'écroulement d'une maison et l'obstruction de la route. La circulation des véhicules a été perturbée à Panzi à cause de la destruction d'un pont construit dernièrement par la commune d'Ibanda. Cette commune a pris en charge tous les frais funéraires des victimes, précise-t-on.
Avec l'ACP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article