Projet de construction de logements sociaux avec un financement koweitien

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Un immeuble de la Cité du Fleuve à Kinshasa
Un immeuble de la Cité du Fleuve à Kinshasa

Kinshasa, 23/12 - Le gouvernement congolais et Rokomesko, un groupe immobilier de développement koweitien, ont signé lundi à Kinshasa un accord de 400 millions USD pour la construction des logements sociaux en RDC. Le gouvernement était représenté par le ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat, Omer Egwake, et la partie koweitienne par le prince Fahad Ibrahim Al Rashid, chef de la délégation.

Le contrat vise à construire, à Kinshasa, une cité moderne répondant aux standards internationaux, comprenant en son sein des centres commerciaux, écoles, hôpitaux, marchés, etc, a indiqué Luboya Mukadi Kaba, président de la Chambre de commerce et de l’Industrie RDC-Europe. Le financement koweitien pour ce projet pourra atteindre dans un proche avenir près de 15 milliards des dollars américains, a-t-il précisé.

Le ministre Egwake a promis le soutien du gouvernement pour la réalisation de ce projet, soulignant qu’il vient renforcer les relations d’affaires dont la RDC est bénéficiaire. Il a également échangé avec ses hôtes sur les prérogatives dévolues à son ministère, avant de les inviter à réaliser des travaux à l’instar de ceux de Malaisie et Dubaï.

La délégation koweitienne a été ensuite reçue par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Evariste Boshab, qui l’a rassurée de la volonté du gouvernement congolais d’évoluer ensemble dans un partenariat public-privé agissant.

Pour sa part, le chef de la délégation koweitienne a rassuré le gouvernement congolais de la matérialisation de ce grand projet, indiquant qu’il va changer l’image de la République démocratique du Congo. « Je dis merci au ministre et vous serrez informés de tout ce que nous aurons à faire dans votre pays. C’est vous notre guide. Nous sommes venus pour investir dans le domaine immobilier, c'est-à-dire, la construction de logements sociaux au Congo », a déclaré le chef de la délégation.

Il a relevé que son entreprise va construire quatre blocs de huit étages chacun, un centre commercial, des polycliniques et tout ce qui est nécessaire comme besoins primaires pour la population.

Commenter cet article