Le film sur le Dr Mukwege projeté en janvier à travers la RDC

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le Dr Mukwege entouré de ses patientes à Pandi
Le Dr Mukwege entouré de ses patientes à Pandi

Bruxelles, 17/01 - Le film « L’homme qui répare les femmes – La colère d’Hippocrate », consacré au célèbre gynécologue Denis Mukwege, initialement interdit de diffusion en République démocratique du Congo sera finalement projeté en janvier à l'intérieur du pays à l'intention des Congolais, notamment à Kinshasa, Bukavu et Lubumbashi.

Pourtant, l’histoire de ce film n’a pas été un long fleuve tranquille pour Thierry Michel et Colette Braeckman, les deux auteurs du documentaire. En septembre, les autorités congolaises avait interdit sa projection à Kinshasa, avant de revenir sur leur censure fin octobre en autorisant le film à être projeté en RDC.

Ce film, consacré au combat du très charismatique Dr Denis Mukwege en faveur des victimes de viols au Congo, pourra donc être vu par les principaux intéressés : les Congolaises et Congolais eux-mêmes. Trois projections sont d'ores et déjà programmées, à Kinshasa le mardi 18 janvier à 18h au Centre Wallonie Bruxelles, au collège Alfajiri de Bukavu, proche de Pandi où exerce le Denis Mukwege, le jeudi 21 janvier à 15h et à l’université de Lubumbashi le lundi 25 janvier à 9h. Thierry Michel sera présent lors de ces projections.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article