L’évêque de Matadi pour la formation de groupes des combattants spirituels pour sauver le Congo

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Mgr Daniel Nlandu Mayi, évêque de Matadi
Mgr Daniel Nlandu Mayi, évêque de Matadi

Matadi, 02/02 - L’évêque du diocèse de Matadi dans la province du Kongo Central, Mgr Daniel Nlandu Mayi, a plaidé dimanche pour la formation de groupes des combattants spirituels, à l’image de Saint Michel Archange, chef de l’armée de Dieu, afin de faire triompher la paix et la concorde en RDC en général et au Kongo Central en particulier. « Il est paradoxal de voir le grand pays au cœur de l’Afrique, scandaleusement riche avec ses diverses étendues fertiles et ses intellectuels éprouvés, vivre dans la pauvreté », a-t-il déploré à l’occasion de la double cérémonie d’échange de vœux de Nouvel an 2016 et du 6ème anniversaire de son sacre en qualité d’évêque diocésain de Matadi avec les membres de la coordination diocésaine de Matadi, au quartier Safari.

Mgr Nlandu Mayi a demandé à tous les croyants de prier sans cesse, d’implorer Dieu Tout-Puissant et d’invoquer Saint Michel Archange pour accompagner la RDC dans sa lutte pour l’émergence du pays et repousser par la vertu divine l’ennemi du peuple congolais loin des dirigeants actuels de la RDC qui sont épris de nationalisme et de patriotisme.

Pour sa part, le coordonnateur diocésain du groupe Saint Michel Archange, Dadi Mpanda, a explicité la mission divine confiée par Dieu à son Archange Michel, avant d’exhorter ses membres à s’approprier la vertu spirituelle de l'Archange afin que la lumière puisse resplendir en RDC pour le bien-être de ses habitants et que triomphe à jamais chez les Congolais l’esprit patriotique et le pardon sincère.

Utilisation à Kolwezi du lubrifiant des préservatifs pour les soins du visage

Kolwezi, 02/02 - Des femmes de la ville de Kolwezi dans la province du Lualaba, surtout les professionnelles du sexe, ont trouvé une autre méthode pour se rendre plus belle en utilisant le lubrifiant des préservatifs pour les soins et la beauté du visage.

Le Dr Jacques Kwetu, secrétaire exécutif provincial du Programme national multi-sectoriel de lutte contre le sida (PNMLS) dans la province du Lualaba, a condamne cet usage, avant de préconiser des campagnes de sensibilisation contre cette pratique afin d’aider les femmes concernées à éviter d’autres maladies de la peau souvent constatées chez elles.

Construction d’un pont en béton sur l’axe routier stratégique Bandundu-Lumbu/Dima

Bandundu, 02/02 - La division des Infrastructures, travaux publiques et reconstruction (ITPR) de la province du Kwilu a débuté lundi les travaux de construction d’un pont en béton sur la rivière Buza, en vue de créer la fluidité sur l’axe routier stratégique de 12 km reliant la ville de Bandundu, chef-lieu de cette province, au port de la cité de Lumbu/Dima, située au bord de la rivière Kasaï dans la même province.

Le chef de cette division, Fidèle Mungema, qui l’a annoncé le même jour, a indiqué que cet ouvrage, de 7 m de long sur 5 de large, va remplacer un vieux pont construit en 1976 et dont l’état de délabrement avancé ne permet plus le passage des véhicules de grand tonnage.

Le port de Lumbu/Dima, qui n’est pas aménagé depuis 1960, est l’unique endroit où accostent les navires en provenance d’Ilebo, dans la province de Kasaï, et de la ville de Kinshasa pour décharger les marchandises destinées à la ville de Bandundu et embarquer les produits agricoles pour ces deux entités, a-t-on appris. Ces travaux sont financés par l’Exécutif provincial du Kwilu, a conclu M. Mungema qui n’a pas précisé leur durée.

Mbandaka : Pour l'appui des femmes choisies en vue du voyage à New York

Mbandaka, 02/02 - L’épouse du commissaire spécial du gouvernement, Céline Mwamba, a lancé un appel aux opérateurs économiques de cette province pour appuyer les deux Congolaises choisies pour le voyage de New York aux États-Unis, en marge de la journée mondiale de la femme.

Elle l’a dit au cours des entretiens, vendredi, avec un groupe de femmes venues lui présenter les vœux de Nouvel an d’une part et, de l’autre, évoquer les préparatifs de la journée du 8 mars 2016 qui, ont-elles souhaité, soit célébrée avec faste pour l'année 2016.

Clôture de la 1ère édition du festival de théâtre en milieux scolaires

La première édition du festival de théâtre en milieux scolaires s’est clôturée dimanche à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Équateur, en présence du chef de division provinciale de la culture et arts, Thomas Lolimo Lanyang’entongo et des deux chefs de sous-divisions urbaines de l’EPS/ INC ainsi que du président de l’Union des artistes de l’Équateur.

Selon le jury, présidé par le Pr. Oscar Lowenga la Wemboloke de l’ISP/Mbandaka, la palme de la meilleure troupe est revenue au centre féminin Marie Antoinette Mobutu, tandis que les élèves Mbuyi-Ilunga (Institut Moteyi) et Emmanuel Mayoka (CS la Gloire de l’Éternel), ont arraché les prix de meilleurs interprètes. Le prix du meilleur metteur est scène a été attribué à Justin Mokoba (CS la Gloire de l’Éternel) et celui de la meilleure pièce à l’école EDAP.

La révélation de ce festival a été celle de la troupe de l’Institut Mgr Bowanga tandis que les élèves Christelle Yamasya Wakolo (Lycée Elikya) et Christiana Nsambi (CS la Borne) sont meilleures actrices. Le préfet de l’Institut Bakusu a été proclamé meilleur activiste en Culture et le prix spécial a été gagné par Sengisengi (EDAP).

Au terme de ce festival, 6 écoles ont été sélectionnées pour la suite de la compétition au niveau provincial. Il s’agit de du centre féminin Marie Antoinette Mobutu, du Lycée Esengo, Lycée Elikya, Edap, Lycée Mboyo et Cs la Gloire de l’Éternel. Le président de l’Union des artistes de l’Équateur, Alphonse Daudet Ntikala, s'est déclaré satisfait de la réussite de cette 1ère édition du festival. Avec l'ACP

A gauche, diction dans une école - A dr, le Théâtre des IntrigantsA gauche, diction dans une école - A dr, le Théâtre des Intrigants

A gauche, diction dans une école - A dr, le Théâtre des Intrigants

Commenter cet article