Les pays africains en voie de se retirer de la CPI

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

La CPI : rien que pour les plus faibles ?
La CPI : rien que pour les plus faibles ?

Bruxelles/Kinshasa, 02 Fév. 2016 (ACP).- Le président kényan Uhuru Kenyatta a plaidé dimanche, lors de la clôture du 26ème sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en faveur du retrait des pays africains du statut de Rome (1998) qui fonde la Cour pénale internationale (CPI), rapporte mardi le magazine Jeune Afrique.

«Je vous demande d’adopter les résolutions du Conseil exécutif de l’Union africaine et d’y inclure un nouveau mandat : l’élaboration d’une feuille de route pour le retrait de la CPI, comme nécessaire», a exhorté Uhuru Kenyatta devant ses pairs de l’UA.

Une proposition en ce sens a même été adoptée à huis-clos par l'assemblée des chefs d'État présents. En amont du 26ème sommet de l’Union africaine qui s’est clôturé dimanche, le Conseil exécutif de l’UA avait déjà exprimé des positions fermes à l’égard de la CPI.

Les ministres africains des Affaires étrangères demandaient ainsi «de mettre fin ou de suspendre les poursuites à l’encontre du vice-président kényan, William S. Ruto, jusqu’à ce que les préoccupations et les propositions d’amendements des pays africains au Statut de Rome de la CPI soient prises en compte». Même revendication quant aux poursuites engagées contre le président du Soudan, Omar el-Béchir.

Normal, lorsque l'on sait que certains leaders de pays occidentaux qui ont commis des crimes souvent plus graves et connus de la communauté internationale, comme en Irak, en Libye et même en Afrique, ne sont inquiétés le moins du monde et que la CPI, qui semble ne s'être focalisée que sur l'Afrique et les pays jugés faibles, a toujours adopté une lecture sélective des événements pour procéder à ses arrestations, le sursaut des Africains est somme toute légitime et procède de l'équité même. Avec l'ACP

Que du Noir comme prévenus à la CPIQue du Noir comme prévenus à la CPI

Que du Noir comme prévenus à la CPI

Commenter cet article