Attentats de Bruxelles : Le vice-président de l'Assemblée nationale de la RDC serait parmi les victimes

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le 1er vice-président du parlement congolais
Le 1er vice-président du parlement congolais

Bruxelles, 23/03 - Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale de la RDC, M. Floribert Luhonge, serait parmi les victimes des attentats de Bruxelles, annonce Information Politico.cd. La victime se trouverait actuellement dans un hôpital flamand à Bruxelles, à croire un membre de sa famille cité par le site, qui précise que M. Luhonge s'est est sorti avec une jambe cassée mais que sa vie n’est pas en danger.

La presse kinoise, y compris l'Agence congolaise de Presse (ACP) et l'Agence Presse associée (APA), qui fait pourtant la part belle aux informations en provenance de Bruxelles, ne confirme pas l'information à propos de la présence hier à l'aéroport de Zaventem du 1er vice-président du parlement congolais, encore moins de sa blessure consécutivement à l'acte terroriste perpétré hier mardi.

Politico.cd explique que depuis le début de la session de mars, ce député de la Majorité présidentielle, qui avait remplacé Charles Mwando Nsimba, passé dans l'opposition pour le compte du G7 en octobre 2015, est absent de Kinshasa à cause d'un souci de santé.

L'international Dieumerci Mbokani n'était pas à Zaventem comme le prétend Politico.cd

Plusieurs ressortissants congolais étaient présents à l'aéroport de Zaventem et alentours au moment de l'explosion des deux bombes, qui ont fait 14 morts et une centaine de blessés. Parmi eux, le site cite notamment l’ancien basketeur Mutombo Dikembe, le chanteur Dénis Ngonde ainsi que le footballeur Dieumerci Mbokani Mbenzua, qui devait rejoindre l'équipe nationale Les Léopards à Kinshasa, en prévision du derby contre l’Angola, prévu le samedi 26 mars dans la capitale congolaise. Mais Kinshasa a démenti, mercredi, la présence de l’international congolais lors des attentats de Zaventem, ajoutant qu'il ralliera Kinshasa depuis à l’aéroport de Charleroi, en Belgique.

Neuf joueurs expatriés à Kinshasa pour RDC-Angola

Neuf joueurs congolais évoluant en Europe séjournent à Kinshasa dans le cadre des matches des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football Gabon 2017, contre l’Angola, prévues le samedi 26 mars à Kinshasa et le mardi 29 du même mois à Luanda.

Selon l'ACP qui l'annonce, il s’agit de Yannick Bolasie (Cristal Palace/Angleterre), Gabriel Zakwani (Peterborough/Angleterre), Neeskens Kebano (Genk/Belgique), Chancel Mbemba (Newcastel/Angleterre), Benik Afobe (Bournemouth/Angleterre), Jordan Nkololo (Caen/France), Chris Mavinga (Troyes/France), Joël Kiassumbua (FC Wohlen/Suisse) et Firmin Mubele Ndombe ( Al Ahli Doha/Qatar), qui sont arrivés lundi à Kinshasa, de même que les joueurs du TP Mazembe Joël Kimwaki Mpela, Merveille Bope Bokadi, Jonathan Bolingi Mpangi et Elia Meschack.
Cédric Bakambu (Villa Real/Espagne) devait atterrir mardi dans la soirée, avant l'arrivée de Mbokani.

Trois internationaux congolais : José Mpoku, Yannick Bolasie et Chancel MbembaTrois internationaux congolais : José Mpoku, Yannick Bolasie et Chancel MbembaTrois internationaux congolais : José Mpoku, Yannick Bolasie et Chancel Mbemba

Trois internationaux congolais : José Mpoku, Yannick Bolasie et Chancel Mbemba

Commenter cet article

mehdi mountather 24/03/2016 13:33

Ces attentats de Bruxelles comme le 11.9 complot sioniste contre l'islam ces crimes de Daech les marionnettes de la franc maçonnerie sioniste pour tuer le maximum des musulmans en Irak en Syrie pour venger la mort de satan pour eux satan est mort lors de glissement de terrain d'Azazga en Algérie Mars 2012 si c'est vrai satan est mort c'est la fin du monde aux non musulmans de se convertir a l'islam aujourd'hui pour éviter l'enfer la mort du satan normal la mort du DRS fondateur de Gia en Algérie les signes de la fin du monde en islam sont terminer the end.