BREVES/Hausse de prix des produits de première nécessité à Kinshasa

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Une vue du Marché central de Kinshasa
Une vue du Marché central de Kinshasa

Kinshasa, 21/04 - Les prix des produits de première nécessité sont en hausse depuis trois semaines sur les marchés de la ville de Kinshasa, notamment le Marché central dans la commune de la Gombe, ceux de Gambela dans la commune de Kasa-Vubu, de Simba Zikida dans la commune de Kinshasa et de Matete dans la commune du même nom, a-t-on constaté au cours d’une ronde effectuée mercredi.

Les majorations de ces produits varient généralement de 2 000 à 8 000 FC. Il s’agit notamment du riz dont le sac de 25 kg se négocie actuellement à 23 500 FC contre 21 000FC il y a près de trois semaines. Le sac de 50 kg du même produit a connu une hausse de 4 000FC. Le sac de haricots de 100 kg et le carton de cuisses ont connu une hausse vertigineuse, passant respectivement de 130 000 à 168 400 FC et de 13 000 à 22 000 FC, soit plus de 60 % des prix pratiqués il y a trois semaines.

D’autres produits, à l’instar de cartons de poissons salés, de tomate, de poulets et de chinchards, l’huile de palme, l’huile végétale, le sac de maïs et le sac de semoule de maïs ne sont pas épargnés par la dégringolade du Franc congolais. Ainsi, le sac de semoule de blé de 25 kg est passé de 25 000 à 30 000 FC, le carton de tomate de 15 250 à 15 800 FC, 5 litres d’huile de palme de 7 000 à 8 000 FC, le carton de 30 kg de chinchards de 35 600 à 37 400 FC, le carton de poulets de 47 800 à 51 000 FC. Les prix des crossettes de manioc et de maïs varient en fonction de l’offre et de la demande dans les différents ports de la ville de Kinshasa .Actuellement, un sac de maïs de 100 kg revient à près de 70 000 FC dans certains ports de la capitale congolaise.

Les cartes prépayées de communication emboîtent le pas. La forte dépréciation de la monnaie locale a également entraîné la révision à la hausse des prix des cartes de communication cellulaire prépayées. La carte prépayée de 50 unités est passée de 500 à 600 FC et celle de 100 unités à 1 200 FC, soit une augmentation de 200 FC. pour les ventes en gros, les prix sont passés de 4 650 à 4 900 FC pour dix cartes de 500 unités et de 9 300 à 9 800 FC pour 10 cartes de 1 000 unités.

Fermeture d’un centre hospitalier à Matadi pour mort d'hommes

Matadi, 20/04 - Le bourgmestre de la commune de Nzanza à Matadi, M. Nour Lukombo, a décidé la fermeture du Centre de santé Yengo et la poursuite judiciaire du promoteur de ce formation pour non viabilité, au cours d’un conseil communal de sécurité, a-ton appris mercredi de source proche de l’autorité communale.

Selon la source, il est reproché à ce centre d’avoir occasionné la mort de deux personnes des suites d’une intervention chirurgicale non réussie par manque d’expertise du personnel soignant et d’équipements appropriés en matière d’intervention chirurgicale. Le bourgmestre a encouragé les habitants de sa municipalité à consulter plutôt les médecins affectés aux institutions hospitalières publiques pour des soins de qualité. Il a mis en garde les opérateurs économiques œuvrant dans le domaine de la santé contre le recrutement du personnel non qualifié pour des besoins de lucre.

Songololo : Plaidoyer pour l’inhumation de 13 accidentés non identifiés

L’administrateur du territoire de Songololo a plaidé pour l’implication du gouvernement provincial du Kongo Central en vue de l’inhumation de 13 corps d’inconnus gardés à la morgue de l’hôpital général de référence de Songololo, a-t-on appris mercredi de source territoriale. Les 13 personnes, qui ont trouvé la mort dan un accident de circulation sur la Nationale n°1 Matadi-Kinshasa, ne détenaient aucune pièce d’identité, a indiqué la source.

L’autorité territoriale s’est ainsi trouvée dans l’obligation de décider de l'inhumation de ces inconnus, dans la mesure où tous les communiqués radiodiffusés appelant toute personne ayant constaté la disparition d’un proche n'ont porté aucun fruit. Avec l'ACP


Le Signal du Continent est une réalisation de l'asbl Info Europe Afrique. Il existe depuis 2007, avec 3 collaborateurs et un correspondant en Afrique. Parmi les premiers blogs du genre sur la RDC, il est devenu le livre de chevet de plusieurs lecteurs. Pour appuyer cette initiative totalement bénévole, nous avons besoin de soutien financier de minimum 5 euro ou équivalent, qui peut être versé sur le compte de l'asbl BE66 7506 4181 8143 EUR avec mention "Le Signal", selon le principe du crowdfunding. Vous pouvez aussi nous contacter via le blog.

Des accidents au quotidien sur les routes (Ph. d'archives)Des accidents au quotidien sur les routes (Ph. d'archives)

Des accidents au quotidien sur les routes (Ph. d'archives)

Commenter cet article

Kalengele 20/05/2016 19:21

Pourquoi Ca En Rdc

Cornelis Nlandu 01/05/2016 09:31

Escroc. Ce n'est pas la tribune ici pour les charlatas que vous êtes. VOLEURS