Le quartier Matonge de Kinshasa en pleine ébullition après le décès de Papa Wemba

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Matonge de Kinshasa, entre deuil et la fiesta
Matonge de Kinshasa, entre deuil et la fiesta

Bruxelles, 30/04 - Une véritable ambiance sans précédent de kermesse règne au quartier Matonge dans la commune de Kalamu, à Kinshasa, depuis l'annonce de la nouvelle du décès de Papa Wemba, le 24 avril 2016 de suite d’un malaise sur scène, au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA), en Côte d’Ivoire. Matonge, c'est le quartier qui a vu grandir le célèbre artiste congolais et où il avait érigé son siège du "Village Molkai", à la création de Viva La Musica.

Depuis la mort de Papa Wemba, le quartier Matonge s’est transformé en une grande kermesse, alors que la parcelle sise A 42 de l’avenue Kanda Kanda, où l'artiste a grandi, est quant à elle transformée en un lieu de pèlerinage. Ça bouillonne de partout, surtout aux alentours de Kanda Kanda qui forment avec Masimanimba, Oshwe; Lokolama et Inza l'épicentre du célèbre Village Molokaï. Des va-et-vient, des vacarmes sur fond de la musique de Papa Wemba et aussi des bistrots inondés de jour comme de nuit.

Au coin de l’avenue Kanda Kanda, une entreprise brassicole a placé un podium devant recevoir les artistes pour les hommages et animer les veillées mortuaires. Plusieurs dizaines de chaises en plastique sont étalées sur plus de 200 mètres. La boisson coule à flot. Les brochettes et autres grillades aussi, comme les désormais célèbres plats de "malewa". Non seulement autour de ce podium mais dans plusieurs autres terrasses, parfois de fortune. C’est tout le monde qui s’est improvisé commerçant autour de Matonge, même si chaque parcelle s'est ornée de rameaux en signe de deuil.

Par ailleurs, le gouvernement aurait débloqué 4 millions de dollars pour les funérailles de l'artiste, selon les chiffres qui circulent sur la toile. Difficile de vérifier quoi que ce soit dans pareilles circonstances. Mais comme la ville de Kinshasa est devenue tellement sale, comme d'ailleurs partout en RDC, un engin de l’Office des voiries et drainages (OVD) a été officiellement mobilisé pour niveler l’avenue Kanda Kanda, pour rendre la rue praticable. Des tentes y sont également dressées. De même, les employés de la Régie de travaux publics de Kinshasa sont à pied d’œuvre pour badigeonner tous les murs des parcelles de l'avenue. Question de faire bonne figure devant tous ces visiteurs étrangers qui viennent déjà de tous les horizons, même d'Europe.

A côté des Congolais qui ont envahi les lieux, on y remarque aussi ceux de Brazzaville qui traversent massivement le fleuve depuis quelques jours pour rendre les derniers hommages à leur idole. Sas oublier les sapeurs qui font des démonstrations et autres exhibitions des vêtements et des chaussures dans un spectacle à couper le souffle. Les drapeaux de la Rdc se vendent aussi tels de petits pains, comme les photos de l’artiste que les mélomanes portent en guise de badge. La police est également omniprésente afin de prévenir d'éventuels dérapages.

Hommage de la directrice générale de l’UNESCO

La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, salue la mémoire de l’artiste musicien Papa Wemba. «Papa Wemba était une légende absolue de la musique congolaise et son héritage est immense, à la fois sur le plan artistique et moral», déclare Irina Bokova dans un communiqué de presse parvenu vendredi à l’ACP.
Pour la directrice générale de l’UNESCO, la musique de Wemba «a nourri les luttes des peuples d’Afrique pour la liberté et la dignité par l’art. Sa participation au Festival des cultures urbaines à Abidjan est à son image un engagement artistique et social total auprès de la jeunesse jusqu’à son dernier souffle».

En provinces : Kisangani rend hommage au roi de la rumba congolaise

Le Centre d'encadrement et de recherche dans les danses africaines (CEREDAF) projette une série d'activités pour rendre hommages au roi de la rumba congolaise, Papa Wemba.

Une messe est prévue lundi en la cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire pour le repos de l'âme de l'illustre disparu. Aussi, un concert populaire combiné des danses traditionnelles africaines sera organisé le mardi à l'Alliance française. Les groupes musicaux et des danses traditionnelles vont défiler sur scène pour honorer la mémoire de celui qu'on appelait affectueusement "Papa".

Dans la même registre, la structure Boyoma Retrouvailles prévoit, le même mardi, un festival où les artistes musiciens de Kisangani vont interpréter les chansons de Papa Wemba. Un défilé des sapeurs est également prévu pour dire au revoir à l'un des pères fondateurs de la sape.

Le conseil de sécurité de Lubumbashi autorise les concerts pour Papa Wemba

Le conseil urbain de sécurité de Lubumbashi vient d’autoriser l’organisation des concerts, lundi et mardi, pour honorer la mémoire de feu Jules Presley Shungu Wembwdio, alias Papa Wemba. C’était au cours de la réunion du conseil urbain de sécurité présidée vendredi à l’hôtel de ville par le maire intérimaire de Lubumbashi, Mme Laurianne Kalombo Mwewa.

Au cours de cette réunion, les participants ont déclaré que la situation sécuritaire était relativement calme, mais le conseil urbain de sécurité a toutefois pris des dispositions pratiques pour éviter de perturber l’ordre public au cours de ses concerts.

Les artistes musiciens de la province du Haut-Katanga vont ainsi organiser à Lubumbashi une journée d'hommage en mémoire de Papa Wemba, a annoncé vendredi une délégation desdits artistes conduite auprès du gouverneur du Haut-Katanga par le chef de division provinciale de la culture et des arts, Benjamin Mumba Mufumpo.

Goma: Préparation des hommages Papa Wemba

Les clubs des amis de l’artiste-musicien Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba sont mobilisés à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, aux fins de réserver «des hommages bien mérités» à cette icône international de la musique congolaise tombée sur scène en plein concert dans la capitale ivoirienne.

Cette précision est de M. Roger Rachid Tumbula, conseiller du gouverneur de la Province du Nord-Kivu en charge des questions culturelles, qui a conduit, jeudi 29 avril, le comité du Club des Amis de Papa Wemba auprès de l’autorité provinciale, qui tient à ce que sa juridiction pleure cet artiste de manière très honorable en lui rendant des hommages remarquables à l’instar des autres coins du pays.

«Nous considérons que Papa Wemba est une icône qui doit avoir des hommages bien mérités au niveau de la province du Nord-Kivu», a indiqué M. Tumbula qui qualifie l’illustre disparu «d’artiste multi générations surtout que les enfants, les jeunes, les adultes d’à partir les années 1969 et même les vieux se retrouvent en lui».



Le Signal du Continent est une réalisation de l'asbl Info Europe Afrique. Il existe depuis 2007, avec 3 collaborateurs et un correspondant en Afrique. Parmi les premiers blogs du genre sur la RDC, il est devenu le livre de chevet de plusieurs lecteurs. Pour appuyer cette initiative totalement bénévole, nous avons besoin de soutien financier de minimum 5 euro ou équivalent, qui peut être versé sur le compte de l'asbl BE66 7506 4181 8143 EUR avec mention "Le Signal", selon le principe du crowdfunding. Vous pouvez aussi nous contacter via le blog.

Différents hommages à Papa Wemba. 1ère photo, l'hommage des KenyansDifférents hommages à Papa Wemba. 1ère photo, l'hommage des Kenyans
Différents hommages à Papa Wemba. 1ère photo, l'hommage des Kenyans

Différents hommages à Papa Wemba. 1ère photo, l'hommage des Kenyans

Commenter cet article