Boxe : Le Congolais Kalenga chute devant le Cubain Dorticos au championnat du monde WBA/lourds légers

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le boxeur congolais Youri Kalenga
Le boxeur congolais Youri Kalenga

Kinshasa, 22/05 - Le boxeur congolais Youri Kalenga, âgé de 30 ans, n' pu rien faire devant le Cubain Yunier Dorticos, qui l'a battu par arrêt de l’arbitre au 10ème round du championnat du monde WBA/lourds-légers, vendredi soir au Palais des Sports de Paris.

Selon Rfi capté samedi par l'ACP, malgré la puissance de ses crochets, sa détermination, son punch ainsi que l’appui d’une nombreuse communauté congolaise venue le soutenir, Youri n’a pas fait le poids face à un adversaire qui s’est révélé fin technicien et précis, l’envoyant au tapis pour un premier décompte dès le deuxième round

Néanmoins, a indiqué la source, Kalenga s’est battu comme un lion en rééquilibrant le combat mais les coups encaissés, trop nombreux, ne lui ont pas permis de poursuivre le combat et pour éviter un k.o. qui semblait se préciser, l’arbitre a dû arrêter le match, permettant ainsi à Dorticos de s’emparer de la ceinture WBA des lourds-légers.

Originaire de la RDC, Youri de son vrai nom Tshiamala Kumba Kalenga, qui a grandi dans la banlieue de Kinshasa, a disputé 12 combats dont 5 victoires, 6 défaites et 1 nul. Son adversaire du jour, champion du monde WBA de la catégorie, reste invaincu avec à l’actif 24 combats pour 24 victoires. Avec l'ACP

----------------------------------------------------------------------------------------Le Signal du Continent est une réalisation de l'asbl Info Europe Afrique. Il existe depuis 2007, avec 3 collaborateurs et un correspondant en Afrique. Parmi les premiers blogs du genre sur la RDC, il est devenu le livre de chevet de plusieurs lecteurs. Pour appuyer cette initiative totalement bénévole, nous avons besoin de soutien financier de minimum 5 euro ou équivalent, qui peut être versé sur le compte de l'asbl BE66 7506 4181 8143 EUR avec mention "Le Signal", selon le principe du crowdfunding. Vous pouvez aussi nous contacter via le blog.

Commenter cet article