Elections en RDC : L'Union européenne monte au créneau et rappelle les délais constitutionnels

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Le Haut commisssaire européen Federica Mogherini et le ministre français aux Affaires étrangères aux Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault
Le Haut commisssaire européen Federica Mogherini et le ministre français aux Affaires étrangères aux Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault

Bruxelles, 24/05 - Le Conseil européen, réunissant les ministres européens des Affaires étrangères, a adopté, le 23 mai à Bruxelles, ses conclusions au sujet des élections en République démocratique du Congo, appelant le gouvernement congolais et toutes les parties concernées, en particulier la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à créer urgemment les conditions nécessaires pour la tenue de scrutins libres, transparents, inclusifs et pacifiques, et notamment les élections présidentielles et législatives.

L'Union européenne estime que seul un Exécutif constitutionnellement légitime et démocratiquement élu pourra apporter la stabilité et réunir toutes les forces vives du pays indispensables face aux nombreux défis, sécuritaires, humanitaires, de gouvernance et de développement, qui subsistent.

Tout en prenant acte de l'arrêt de la Cour constitutionnelle du 11 mai 2016, autorisant le glissement du dernier mandat du président Joseph Kabila, l'UE souligne qu'un gouvernement démocratique fonde sa légitimité sur des élections régulières et dans les délais stipulés par la Constitution, que l'organisation des élections est la responsabilité du gouvernement et que le manque de clarté entretenu par Kinshasa à ce sujet constitue un grand facteur d'instabilité dans le pays.

Le Conseil européen, qui invite la CENI à communiquer dans les plus brefs délais un calendrier révisé et des options qui permettent aux divers acteurs politiques de se prononcer sur la situation, conformément à la résolution 2277 du CSNU, estime que seul un engagement clair du gouvernement, tant politique que financier, permettra à l'UE d'apporter son soutien au processus électoral en particulier.

L'UE préoccupée par la multiplication d''actes de harcèlements et d'intimidations

Devant l'impasse actuelle et la montée des tensions, l'UE souligne le besoin et l'urgence d'un dialogue politique "bref et précis" entre tous les acteurs politiques représentatifs afin d'arriver rapidement à un consensus sur "une feuille de route claire, sur la base d'un calendrier et des besoins financiers crédibles à présenter par la CENI, dans le respect de la constitution, en particulier en ce qui concerne l'élection présidentielle", et dans le respect du droit de chacun à s'exprimer librement.

L'UE exprime par ailleurs sa préoccupation quant aux entraves au débat politique en RDC, comme en témoignent les événements récents, notamment à Lubumbashi, Goma et Kinshasa. Face aux rapports faisant état d'actes de harcèlements et d'intimidations en nombre croissant visant des responsables politiques, des professionnels des médias et des membres de la société civile, y compris des défenseurs des droits de l’Homme, l'UE rappelle qu'en cette période préélectorale, le respect des droits de l'Homme, notamment des libertés publiques, et la préservation d'un espace politique ouvert est crucial et constitue une condition préalable à la tenue d'un dialogue réel et crédible.

----------------------------------------------------------------------------------------Le Signal du Continent est une réalisation de l'asbl Info Europe Afrique. Il existe depuis 2007, avec 3 collaborateurs et un correspondant en Afrique. Parmi les premiers blogs du genre sur la RDC, il est devenu le livre de chevet de plusieurs lecteurs. Pour appuyer cette initiative totalement bénévole, nous avons besoin de soutien financier de minimum 5 euro ou équivalent, qui peut être versé sur le compte de l'asbl BE66 7506 4181 8143 EUR avec mention "Le Signal", selon le principe du crowdfunding. Vous pouvez aussi nous contacter via le blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article