« Me Taureau » François Ngombe n’est plus

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

« Me Taureau » François Ngombe
« Me Taureau » François Ngombe

Kinshasa, 17/05 - M. François Ngombe Baseko, mieux connu sous le nom de « Me Taureau », vedette culturelle congolaise, pour avoir été notamment l'un des premiers organisateurs de l’élection « Miss Congo » à l’époque coloniale, est décédé lundi à l’âge de 94 ans, des suites d’une courte maladie, a annoncé son entourage.

« Papa Ngombe Taureau a rendu l’âme à 00h10’. C’est très dur », a déclaré lundi à Radio Okapi, sans plus de précisions, Tshitsho Idambito, conseiller du Daring Club Motema Pembe (DCMP), dont Me Taureau était l’un des administrateurs.

Né en 1922 à Bolobo, dans l’actuelle province du Maï-Ndombe, ancien chanteur, grand danseur et créateur de spectacles, domaines culturels dans lesquels il bâtira sa célébrité, Me Taureau créera la toute première association des groupes folkloriques de la RDC, dénommée Union nationale des folklores congolais (UNAFOCO), groupes avec lesquels il visite plusieurs pays à travers le monde.

Outre la danse traditionnelle, il sera aussi à l’origine de la première école de danse moderne à Kinshasa et fondateur de deux orchestres dont l’un masculin (Continental) et l’autre féminin (Émancipation). Me Taureau se distingua aussi dans l’organisation du concours de beauté « Miss Congo ». A ce titre, il conduira en 1969, pour la toute première fois, la miss Congo alors Zaïre aux Etats-Unis. L'apothéose aura lieu en 1986, lorsque Miss Zaïre Mlle Benita Mureka Tété, sera couronnée 2ème dauphine et Miss photogénique.à l’élection « Miss Univers » à Miami.

François Ngombe évolua également dans le domaine sportif, notamment au sein du DCMP, fondé en 1936 par le missionnaire scheutiste belge Raphaël de la Kethulle de Ryove, équipe de football dont il deviendra jusqu’à sa mort l’un des administrateurs du collège des co-fondateurs.
Cette structure réunissait, selon son propre témoignage fait en 2014, « les anciens et les premiers joueurs » de l’équipe, aujourd’hui éclatée suite à des dissensions internes pour donner naissance à une autre formation, Renaissance du Congo.

Me Taureau avait été élevé en décembre 2015 au grade de Commandeur de l’ordre des héros nationaux « Lumumba-Kabila » dans la catégorie des opérateurs culturels les plus âgés de la RDC, en compagnie de l’auteur-compositeur Lutumba Simaro et du chanteur Jeannot Bombenga, rappelle-t-on. Avec l'ACP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article