500 diplomates congolais en attente d’être rapatriés

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Une cérémonie aux Affaires étrangères de la RDC
Une cérémonie aux Affaires étrangères de la RDC

Kinshasa, 18/07 - 500 diplomates congolais sont actuellement en attente d’être rapatriés à travers le monde, a annoncé samedi le directeur chef des services généraux au ministère des Affaires étrangères et Coopération internationale, Adolphe Mbulu Ngudie, en marge de la réception des effets personnels d'un ancien diplomate, rentré à Kinshasa depuis le 16 avril 2016, après huit ans de service à Moscou

« En novembre 2015, nous avons eu quelques moyens qui nous ont permis de commencer cette opération de rapatriement des diplomates, en payant les frais de rappel de fin terme à quelque 34 personnes, soit deux personnes à Moscou, une à Prague, une à Genève et 30 à Bruxelles », a déclaré M. Mbulu Ngudie qui souligne que c’est un long processus qui a commencé depuis 2013, avec la mise en place d’une commission quadripartite d’assainissement global de la diplomatie congolaise composée des ministères du Budget, des Affaires étrangères, des Finances, et des ITPR sous l’égide du Premier ministre.

« Par la suite nous avons payé le transitaire Mozer, qui avait un contrat avec la RDC, pour acheminer tous les biens des diplomates depuis l’Europe vers Kinshasa », a-t-il expliqué avant de rappeler que c'est depuis 24 ans qu'il n'y a plus eu de rapatriement des diplomates congolais dans les normes.

« C’est un processus que nous voulons voir se poursuivre. Après ce premier cas de l'ancien diplomate à Moscou, trois autres sont attendus dans moins d’une semaine :deux de Bruxelles et un de Moscou », a annoncé le directeur Mbulu Ngudie. A cette fréquence, il faut en convenir, il faudra une dizaine d'années pour voir tous les 500 diplomates en attente enfin réunis à Kinshasa.

Les effets personnels de l’ancien diplomate congolais à Moscou, Mopiti Kakose Pitshou, ont été rapatriés à Kinshasa cinq mois après le lancement de l’opération de rapatriement des diplomates congolais. Lors de la réception de ses effets, M. Mopiti, rentré au pays depuis le 16 avril 2016 dans le cadre du processus de rapatriement des diplomates congolais, a déclaré : « C’est un sentiment de grande joie de voir mes effets rapatriés ce jour. Je suis ravi pour les efforts du gouvernement congolais qui a mis à disposition les moyens financiers pour cette opération et je salue le travail du ministre Tshibanda pour avoir permis que nous en arrivions à ce résultat aujourd’hui ».

Embarqué depuis le 16 mars 2016 à Moscou, le container contenant ces effets est arrivé à Matadi le 11 juin et, après toutes les formalités de dédouanement, tous ses effets ont été livrés à la résidence du diplomate dans la commune de Lemba, quartier Salongo sud, en présence de M. Adolphe Mbulu Ngudie, directeur chef des services généraux.

Voilà des drôles de choses qui se passent en RDC. Et en faire un événement avec tambours et trompettes démontre le bas niveau où se trouve engouffré ce grand pays. Avec l'ACP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article