Déploiement des patrouilles robustes des FARDC et de la force de la MONUSCO à Kibirizi

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

La population fuyant l'insécurité à l'est de la RDC
La population fuyant l'insécurité à l'est de la RDC

Kinshasa, 21/07 - Les FARDC et la force de la MONUSCO annoncent avoir déployé, depuis leurs bases à Kibirizi et Nyanzale, des "patrouilles robustes" pour sécuriser les populations civiles à Kibirizi, à 41 km au nord-ouest de Rutshuru centre, dans la province où la situation sécuritaire est devenue complexe, a indiqué mercredi le porte-parole militaire de la MONUSCO, Martin Amouzoun, au cours de la conférence de presse hebdomadaire de l’ONU à Kinshasa.

Mais lorsque l'on sait que ces populations sont gratuitement massacrées depuis des années, au nez et à la barbe de la MONUSCO et des FARDC, on peut se poser la question sur l’efficacité des ces "patrouilles robustes" qui ont attendu si longtemps pour se faire remarquer.

Comme à Buleusa et face aux violences intercommunautaires, la force onusienne en appui aux FARDC, exhorte les autorités provinciales à travailler pour le retour de la paix et la réconciliation, a dit M. Amouzoun qui a indiqué que les populations de Kibirizi ont déserté leurs habitations à la suite des exactions des groupes armés rebelles et des violences intercommunautaires.

Les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) étaient engagées dans le pillage des maisons avant l’intervention, le 17 juillet 2016, des troupes d’intervention rapide des FARDC, qui les ont repoussées. Seulement "repoussées", et donc elles ont encore le loisir de revenir commettre leurs massacres. Pauvre RDC dépourvue de tout État et qui laisse sa population sans l moindre défense. Avec l'ACP

-----------------------------------------------------------------------------------
Le Signal du Continent est une réalisation de l'asbl Info Europe Afrique. Il existe depuis 2007, avec 3 collaborateurs et un correspondant en Afrique. Parmi les premiers blogs du genre sur la RDC, il est devenu le livre de chevet de plusieurs lecteurs. Pour appuyer cette initiative totalement bénévole, nous avons besoin de soutien financier de minimum 5 euro ou équivalent, qui peut être versé sur le compte de l'asbl BE66 7506 4181 8143 EUR avec mention "Le Signal", selon le principe de crowdfunding. Vous pouvez aussi nous contacter via le blog.

Commenter cet article