Haut-Uélé : L’administrateur de Mambasa échappe à deux tentatives de kidnapping

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Un garde et un okapi dans sa réserve
Un garde et un okapi dans sa réserve

Bunia, 21/07 - L'administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga, a échappe de justesse à deux tentatives de kidnapping à Katala, en pleine Réserve de faune à okapis (RFO), grâce à l'intervention des éléments de la police et des gardes parc, alors qu'il était en mission d'itinérance dans sa juridiction en compagnie d'une équipe d'Ong partenaires, a-t-on appris mardi d'une source de la société civile de ce territoire.

A en croire la source, les malfrats ayant constaté la présence des éléments de la police dans le convoi de l'administrateur du territoire se sont retirés plus loin dans la foret pour tendre deux embuscades le long de la route que devait prendre l'autorité territoriale. Le premier, au niveau de localité de Katala, après accrochages avec les gardes parc, un braconnier a été tué tandis que deux autres ont été blessés mais ont réussi à faire la belle. La seconde embuscade, dans la localité de Bandikputsu, où les gardes parc ont réussi définitivement à dégager la voie avec l'appui des éléments de la police, après avoir tué deux malfrats dans des accrochages.

Ces malfrats, constitués de braconniers, sont actuellement en débandade suite à la traque menée par les Forces armées de la RDC à Gombari, dans la province du Haut-Uélé, renseigne-t-on.

-----------------------------------------------------------------------------------
Le Signal du Continent est une réalisation de l'asbl Info Europe Afrique. Il existe depuis 2007, avec 3 collaborateurs et un correspondant en Afrique. Parmi les premiers blogs du genre sur la RDC, il est devenu le livre de chevet de plusieurs lecteurs. Pour appuyer cette initiative totalement bénévole, nous avons besoin de soutien financier de minimum 5 euro ou équivalent, qui peut être versé sur le compte de l'asbl BE66 7506 4181 8143 EUR avec mention "Le Signal", selon le principe de crowdfunding. Vous pouvez aussi nous contacter via le blog.

Commenter cet article