Koffi Olomide à la prison de Makala depuis hier mardi

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

L'arrestation de koffi à Kinshasa
L'arrestation de koffi à Kinshasa

Kinshasa, 27/07 - L’artiste-musicien Antoine Agbepa dit « Koffi Olomide » a été incarcéré mardi à la prison centrale de Makala, dit "Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa" (CPRK), à la suite d’une interpellation par le Parquet de grande instance de Kinshasa-Gombe, a-t-on appris de source judiciaire.

Le chanteur congolais, mis en détention préventive selon la justice congolaise, avait été arrêté vendredi soir à Nairobi, où il était arrivé le même jour pour un concert, après avoir agressé d'un violent coup de pied au ventre une de ses danseuses.

Après une nuit passée en garde à vue dans la capitale kényane, il avait été expulsé, le lendemain matin vers Kinshasa, où il a été accueilli sous les huées et les sifflets de la population à l'aéroport de N'Djili.

Les instances kényanes, rappelle-t-on, avaient appelé les juridictions congolaises à poursuivre le patron de Quartier Latin, un multi-récidiviste, qui n'est pas à son premier forfait en matière de violence impliquant des jeunes filles, et même des mineures d'âge.

En effet, il avait déjà défrayé la chronique pour "actes de barbarie en bande organisée et trafic d’êtres humains", après que trois de ses anciennes chanteuses et danseuses avaient déposé plainte en 2006 et 2008, en France, pour "viol sur mineures et séquestration".

A Kinshasa, il avait également risqué de six mois à une année de prison pour « coups et blessures volontaires » et « destruction méchante », après avoir cassé la figure à son producteur Diego Lubaki, dans un hôtel de la capitale congolaise au cours d'une rixe où ce dernier s'en est tiré avec une bouche en sang.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article