L'accord de la CENCO : La majorité présidentielle se dit satisfaite malgré la défection du MLC

Publié le par Jean-Cornelis Nlandu-Tsasa

Bruxelles, 03/01 - La Majorité présidentielle, réunie ce mardi 3 janvier 2017 en Bureau politique, élargi aux délégués du dialogue de la Cité de l'OUA et de la CENCO, se dit satisfaite de la signature  du Compromis global inclusif intervenu le 31 décembre 2016 sous la facilitation des évêques catholiques.

Pour le camp Kabila, cet accord constitue un signe fort adressé au peuple congolais et une avancée notable vers la tenue des "élections apaisées et transparentes". Elle regrette toutefois "le déficit d'inclusivité" consécutif au refus de signer du Front pour le respect de la Constitution, conduit par le MLC, et se dit prête à la poursuite du dialogue pour un large consensus.

C'est la première fois que le camp présidentiel adresse un message apaisant pour la population congolaise, ce qui est à leur actif, alors même qu'il avait soutenu corps et bras que le dialogue de la Cité de l'OUA était "inclusif", au moment même où la grande majorité de l'opposition s'en était abstenue. C'est de bonne guerre si les bonnes dispositions commencent à revenir après de ceux qui avaient modifié leur sens de logique. En dessous le facsimilé du communiqué ayant sanctionné la réunion de la majorité.

L'accord de la CENCO : La majorité présidentielle se dit satisfaite malgré la défection du MLC
L'accord de la CENCO : La majorité présidentielle se dit satisfaite malgré la défection du MLC

Commenter cet article

JM Mukanya 04/01/2017 06:23

C'est bien, la Minorité Pkabiliste commence à comprendre, sous réserve.