Mgr Monsengwo succède au Cardinal Etsou

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

Mgr Monsengwo succède au Cardinal Etsou à l’Archevêché de Kinshasa
 
Mgr-20Monsengwo-s858.jpgBruxelles – La nonciature apostolique en République Démocratique du Congo (RDC) a annoncé, dans un communiqué daté du 5 décembre 2007, la nomination de Mgr Laurent Monsengwo Pasinya comme archevêque de Kinshasa, selon l’Agence DIA reçu ce jeudi.
La nomination de l’actuel président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) à ce poste ouvre de plus belle les spéculations quant à sa promotion en qualité de cardinal. Ce qui, selon certains, n’est plus qu’une question de mois, ou peut-être des jours pour les plus optimistes.
Mgr Monsengwo qui succède au cardinal Frédéric Etsou, décédé le 6 janvier 2007 en Belgique, est né le 7 octobre 1939 à Mongobele (diocèse d’Inongo) dans le Bandundu. Ordonné prêtre le 21 décembre 1963, puis évêque le 4 mai 1980, il a été nommé évêque auxiliaire d’Inongo en 1980 avant de devenir évêque auxiliaire de Kisangani de 1981 à 1988.
Nommé archevêque de Kisangani le 1er septembre 1988, Mgr Monsengwo a été intronisé le 20 novembre 1988. Il a occupé le poste de secrétaire général au sein de la conférence épiscopale de 1976 à 1980 et a présidé la Cenco de 1984 à 1992. Au niveau de l'Eglise catholique en Afrique, il a été président du Symposium des conférences d'Afrique et Madagascar (Sceam) pendant 6 ans, mandat qu’il a fini lors de la 13ème assemblée générale de ce symposium.
Actuel président de la Conférence nationale épiscopale du Congo, Mgr Monsengwo assure aussi la présidence de Pax Christi international. Après la mort du cardinal Etsou, le Saint-Père avait nommé Mgr Daniel Nlandu comme administrateur apostolique pour l’Archidiocèse de Kinshasa.
 
Le Signal du Continent
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article