Harmoniser la procédure d’identification des Congolais à expulser d’Europe

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

Pour l’harmonisation de la procédure d’identification des irréguliers congolais à expulser d’Europe
 
Kinshasa - Le ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation et Sécurité se prononce pour l’harmonisation de la procédure d’identification des Congolais en situation irrégulière à l’étranger, notamment en France, en Suisse, en Irlande et en Belgique. Ces précautions sont prises dans le but d’établir une étroite collaboration avec les responsables de ces pays concernant la gestion des Congolais de l’étranger.
Dans ce cadre, une délégation de ces pays conduite par le vice-consul de l’ambassade de Belgique à Kinshasa, Werner Claes, a eu mercredi un entretien avec le vice-ministre de l’Intérieur et Décentralisation, Joseph Dorel Mpango, qui a communiqué à ces délégués la position du gouvernement congolais.
Une équipe de la Direction Générale de Migration (DGM) devra se rendre dans les tout prochains jours dans ces pays en vue de l’identification des Congolais avant de trouver les voies et moyens de les rapatrier. Joseph Dorel Mpango a toutefois stigmatisé les conditions inhumaines dans lesquelles les Congolais vivant en situation irrégulière sont rapatriés.

Commenter cet article