Le CICR au secours des familles fuyant les combats au Nord-Kivu

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

LOGO-CONTINENT.jpg
 
Administration et Rédaction : 75, Marius Duchéstraat 1800 Vilvoorde-Belgique – Compte : 000-1779090-13 
 Tél.: + 32 53 41 62 34 – GSM : + 32 496842694 – 485453016 –  e-mail :
lesignalmagazine@yahoo.fr 
Représentation Kinshasa: 54, Avenue Ndala - Kinshasa-Lemba - Tél : + (243) 89 81 34 349
  
 
 
 
Quotidien du jeudi 3 janvier 2008
 
 
 
RDC – INFOS NATIONALES
 
Assistance humanitaire du CICR à des familles fuyant les combats au Nord-Kivu
 
Kinshasa - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo (CRRDC), vient de distribuer à plus de cinq cents familles fuyant les combats au Nord-Kivu des biens de première nécessité, selon un communiqué du CICR diffusé mercredi.
UNHCR-refugies.jpgCes biens comprennent des vêtements, couvertures, nattes, savons et assortiments d’articles de cuisine dans les localités de Tchebumba et Kitembo (territoire de Kalehe) au Sud-Kivu où ces familles déplacées ont trouvé refuge. Toujours selon la même source, l’assistance sera complétée par le Programme alimentaire mondial (PAM) qui va fournir des vivres.
Le chef de la sous-délégation du CICR au Sud-Kivu, Patrick Walder, parle d’une « situation critique » d’autant plus que la crise humanitaire affecte aussi le Sud-Kivu. « Ce qui est visible, c’est la vulnérabilité particulière de nouveaux venus. Contrairement à de précédents déplacements dans la même zone, ces personnes ont dû quitter leur domicile dans la précipitation, sans avoir eu le temps d’emporter le minimum nécessaire. De plus, elles sont souvent victimes d’abus divers commis par des hommes en armes », explique Walder.
En outre, afin de soutenir les structures médicales confrontées à cette arrivée massive des déplacés, le CICR continue d’aider l’hôpital de Minova, au Sud-Kivu, en lui fournissant des kits permettant de soigner des blessés de guerre, ainsi que des médicaments essentiels pour la prise en charge notamment des victimes de viol. De nombreux cas de violences sexuelles commis par des hommes en armes sont signalés au sein des populations déplacées, souligne le communiqué. Malgré les ressources humaines et matérielles déployées par le CICR et d’autres acteurs humanitaires pour faire face à la crise humanitaire au Sud-Kivu, les besoins demeurent importants, ajoute la source.
 
120 tonnes de vivres aux familles de la « Cité de l’Espoir »
 
Kinshasa - Mille quatre cent vingt-huit (1.428) familles habitant la « Cité de l’Espoir » à Kinshasa, dans la commune de Kimbanseke, ont bénéficié lundi dernier de 120 tonnes de vivres, don du gouvernement congolais pour leur permettre de bien fêter la Saint Sylvestre.
Le ministre des Affaires sociales, action humanitaire et solidarité nationale, qui a procédé à l’opération, leur a souhaité, au nom du Chef de l’Etat et du gouvernement congolais, une bonne fête de fin d’année et des vœux de santé, de bonheur, de prospérité et de longévité pour 2008.
La ration alimentaire était constituée de sacs de riz, sachets de sucre, boîtes de sardines et de bidons d’huile végétale raffinée. Visiblement émus par ce geste, les bénéficiaires ont salué l’action du gouvernement encette période de fin d’année. Les habitants de la « Cité de l’Espoir » sont constitués de familles qui occupaient autrefois anarchiquement les sites SOCOPAO et Bribano, dans la commune de Limete, et Jamaïque, dans celle de Kintambo.
 
 
PROVINCES
 
7 morts à Bukavu dans un accident de circulation
 
 
Kinshasa.jpgBukavu - Sept morts et plus de vingt blessés graves, tel est le constat d’un accident de circulation survenu à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, la veille du nouvel an 2008. L’accident est intervenu lorsqu’un camion en provenance de la Place Carrefour roulant à vive allure a échoué dans un dépôt. Le camion qui faisait la navette entre Bukavu et Mwenga, transportait des marchandises.
Les morts et les blessés ont été acheminés au Centre hospitalier de Panzi et à l’Hôpital général provincial de référence de Bukavu. Selon certaines sources, le bilan de cet accident, lié à une défaillance des freins, serait revu à la hausse.
 
Trois enfants accusés de sorcellerie sauvés par la police à Bukavu
 
Bukavu - Trois fillettes, dont la plus âgée a 16 ans, accusées de sorcellerie, ont eu la vie sauve grâce à l’intervention de la police de protection de l’enfance de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. La police, qui a confié les fillettes à un centre de récupération et d’hébergement des enfants, a réussi à les arracher des mains de leurs bourreaux qui les lapidaient.
Les trois enfants auraient avoué à un pasteur avoir ensorcelé plusieurs personnes dont certaines seraient décédées, d’autres malades et d’autres encore qui ont vu leurs biens de valeur endommagés ou perdus. Pour mettre fin à ce phénomène qui prend de l’ampleur à Bukavu, des pasteurs des églises sont en atelier d’information et de formation avec l’appui de l’UNICEF et de l’ONG « COPARE » sur les droits et la protection de l’enfant. L’objectif de cet atelier est de changer le comportement de certains pasteurs qui violent les droits des enfants en les traitant de sorciers lors des prières de délivrance et de guérisons miracles.
 
Difficultés de transport à Matadi sur la route de Kinkanda
 
Matadi - Les habitants de Matadi, singulièrement ceux des quartiers Kinkanda, Ango-Ango, Pont OEBK et Safari se plaignent du calvaire qu’ils endurent actuellement pour sortir et rentrer chez eux pendant la journée, en raison du refus des automobilistes (taximen) de desservir ces entités, fuyant les embouteillages provoqués par les travaux de bétonnage exécutés par l’entreprise de génie civile Malta Forrest sur l’axe routier « 24 Novembre-Pont OEBK » (Ex-Maréchal).
Pour les usagers du tronçon, prolongement de la Nationale n°1 Matadi-Kinshasa, Malta Forrest qui a arraché le marché pour un délai de huit mois n’a pas pu honorer son engagement avant la date buttoir fixée au 20 décembre 2007, en raison, semble-t-il, de l’insuffisance d’équipements de génie civile affectés à ces travaux.
Des observateurs avertis soutiennent que Malta Forrest pourra aller avec ces travaux jusqu’en février prochain si les dispositions ne sont pas prises à temps pour renforcer la capacité d’intervention dans l’exécution desdits travaux. Pour parcourir ce tronçon d’environ 1.400 mètres, les automobilistes font parfois plus de deux heures, ce qui expose les taximen au courroux de leurs patrons respectifs à qui ils doivent un montant déterminé à la fin de chaque journée. Et c’est la population qui en fait les frais.
 
Des patrouilleurs rwandais raflent des filets aux pêcheurs congolais
 
Bukavu - Des filets maillant ont été ravis aux pêcheurs congolais par des patrouilleurs des Forces armées rwandaises sur le lac Kivu, aux motifs qu’ils ont pratiqué la pêche dans les eaux rwandaises dans la nuit du mercredi 26 décembre 2007. Après négociation, les Forces navales de la marine congolaise ont réussi à libérer ces pêcheurs, tandis que les 26 filets sont toujours détenus par les ravisseurs.
Ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident survient de part et d’autre, les limites n’étant pas bien fixées sur les eaux.
 
La FCDD dit non à l’impunité des violences sexuelles en RDC
 
sud-kivu-10.gifKinshasa - « Femme chrétienne pour la démocratie et le développement (FCDD), une ONG de défense des droits de la femme opérationnelle à Kinshasa, a organisé en fin de semaine dernière au Centre Liloba de Lemba, à Kinshasa, une tribune d’expression populaire sous le thème « Non à l’impunité des violences sexuelles », avec l’appui logistique de l’UNFPA.
Selon Mme Eudoxie Bakumba, chargée de programme à la FCDD, l’objectif de cette tribune est d’amener les autorités locales, urbaines et nationales à s’impliquer dans la lutte contre les violences sexuelles en prenant en compte des propositions de différentes structures de cette organisation basées dans les communes.
Mmes Philomène Eyala, Jeannine Ngungu ainsi que MM. Claude Kanyecete et Vincent Kumbi, respectivement chef de division urbaine chargé de Genre, famille et enfant, facilitatrice de la campagne sur les violences sexuelles et avocats, ont évoqué tour à tour les aspects techniques de la loi sur les violences sexuelles et l’impunité des auteurs de la violence sexuelle faite à la femme et à la jeune fille.
Les participants à cette tribune ont émis le vœu de voir la FCDD renforcer la sensibilisation et la vulgarisation des lois sur les violences sexuelles en RDC.
 
Décision d’abattage systématique des chiens en errance à Kananga
 
Kananga - Toutes les bêtes en errance, en particulier les chiens, sur la place publique seront tout simplement abattues sur toute l’étendue de la ville de Kananga. Le ministère provincial du Développement territorial a été amené à prendre cette mesure au regard de la multiplicité des cas de morsure des chiens.
Le ministère recommande en conséquence les victimes de se faire soigner de toute urgence auprès de la Clinique vétérinaire locale, tandis qu’il est demandé aux propriétaires de ces bêtes de prendre toutes les mesures nécessaires contre la divagation de leurs animaux.
 
9 pharmaciens et 13 assistants pour 950 pharmacies à Kisangani
 
Kinshasa - Environ neuf pharmaciens et treize assistants en pharmacie sont identifiés à Kisangani pour près de 950 pharmacies existantes dans la province Orientale. Ce faible taux de cadres du domaine serait dû à la suppression de la Faculté de Pharmacie au sein de l’Université de Kisangani (UNIKIS).
Selon le pharmacien inspecteur provincial, Victor Bolembe, la province Orientale compte présentement 9 pharmaciens, dont trois (3) à Bunia, un (1) à Arywara et 13 assistants en pharmacie à Kisangani. De son côté, le professeur Patrick Wenda de l’UNIKIS a déploré la répartition déséquilibrée des pharmacies en provinces, certaines étant plus favorisées que d’autres.
 
Des poubelles publiques à Kinshasa
 
Kinshasa - L’Hôtel de Ville de Kinshasa entend disponibiliser des poubelles publiques dans les parcelles, terrasses et d’autres lieux appropriés à travers toute la ville de Kinshasa. Les agents commis à cet effet sont à pied d’œuvre en vue d’installer deux types de poubelles, une pour les déchets solides tels les verres et les boîtes, et l’autre pour des vivres avariés.
Les services de l’Hôtel de ville passeront dans diverses parcelles tous les deux ou trois jours ramasser les poubelles. Lors du ramassage, les services concernés percevront une taxe de 100 Fc dans chaque parcelle, à verser au Trésor public.
 
 
SPORTS
 
Tourbillon s’impose (44-33) devant Arc-en-ciel à la LIPROBAKIN
 
Kinshasa - Tourbillon s’est imposé devant Arc-en-ciel sur la marque de 44-33, lundi au stade des Martyrs, en match comptant pour la 3ème journée du championnat dames de la Ligue provinciale de basket-ball de Kinshasa (LIPROBAKIN).
Chez les messieurs, Biso na Biso a surpris Bana Lingwala par 66-62, tandis que City Kauka est tombé devant Delta sur le score de 49-58. Les autres rencontres de la même journée ont donné les résultats suivants : Dragons-Enneurt 20-00 (forfait), Nyota-JVK 44-35, ONATRA-J.AH : 00-20.
 
Lokole reçoit Dragons dimanche à la LINAFOOT
 
l--popards.jpgKinshasa - L’AS Lokole de Bumba reçoit l’AS Dragons de Kinshasa le dimanche au Stade Bakusu de Mbandaka, en match retour comptant pour la 13ème édition de la phase préliminaire de la LINAFOOT (Ligue nationale de football). L’AS Dragons avait marché sur son adversaire, il y a deux semaines, sur le score sévère de 4-0.
Voici par ailleurs d’autres rencontres du week-end : FC Makila-TP Molunge, AS Veti-AS Momekano, OC Dynamique-OC Bukavu Dawa, AS Aigle Rouge-FC Mwangaza, AC Maika-TS Malekesa, AS V.Club/Mbuji-Mayi-SC Saint Luc, FC St Eloi Lupopo-AS Makinku, US Tshinkunku-Blessing FC.
 
Bel’Or–DC Motema Pembe et V.Club–OCK vendredi à l’EPFKIN
 
Kinshasa - Bel’ Or AC–DC Motema Pembe et l’AS V.Club–OCK sont les affiches de vendredi 4 janvier 2008 comptant pour la 5ème journée de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) au stade des Martyrs. Les deux rencontres détermineront les têtes des deux poules.
Dans la poule A, Bel’Or est en tête du classement sans défaite, soit 12 points sur 12 suivi du DC Motema Pembe 8 points, tandis que dans l’autre l’AS V.Club n’a que 1 point de plus que son poursuivant OCK, soit 10 points pour l’un et 9 pour l’autre. 
 
Le Signal du Continent/ACP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article