Le président Kimasi déplore la mort des innocents à Seke-Banza

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

 
 
Le président de l’Assemblée provinciale du Bas-Congo déplore la mort des innocents à Seke-Banza
 
Matadi - Le président de l’Assemblée provinciale du Bas-Congo, M. François Kimasi Matuiku Basaula, qui a regagné Matadi mercredi au terme d’un long séjour médical en Belgique, a déploré la mort de personnes innocentes dans les derniers affrontements survenus entre les adeptes de BDK (Bundu dia Kongo, mouvement politico-religieux) et des éléments de la PNC (Police nationale congolaise) dans quelques localités du secteur d’Isangila, territoire de Seke-Banza, district du Bas-Fleuve.
Selon une dépêche reçue mardi, M. Kimasi qui a dénoncé l’intransigeance et le comportement insurrectionnel des adeptes de BDK face à l’autorité établie, a condamné avec force l’"attitude irresponsable" de certains éléments de la PNC qui, a-t-il déploré, tirent sans sommation avec des armes de guerre sur une population sans défense.
" Les services de maintien de l’ordre devraient être équipés en matériels anti-émeutes afin d’épargner des vies humaines au cours de manifestations revendicatives des populations ", a-t-il martelé avant d’insister sur le respect des droits humains dans la province en particulier et le pays tout entier en général.
S’agissant notamment des revendications des adeptes de BDK appuyées par une frange de la population Ne Kongo, le député Kimasi a émis le vœu de voir l’autorité politique organiser une rencontre des politiciens avec les forces vives du Bas-Congo, afin d’examiner leur cahier de charges et envisager des pistes de solutions.
A une question sur l’organisation éventuelle d’une rencontre semblable par le CRONGD (Conseil régional des organisations non gouvernementales de développement), François Kimasi qui s’est dit non informé sur cette initiative de la société civile a toutefois émis des réserves quant aux résultats d’une telle rencontre, ajoutant que " la question étant politique, elle mérite une solution politique ".
 
Le Signal du Continent/ACP
 

Commenter cet article