Démission du gouverneur du Sud-Kivu

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

Le gouverneur du Sud-Kivu démissionne de ses fonctions
 
Kinshasa - La CEI (Commission électorale indépendante) a annoncé, samedi, à l’issue de sa plénière tenue à Kinshasa, la démission du gouverneur de la province du Sud-Kivu, Célestin Cibalonza, pour des raisons de convenance personnelle. Mais l'on sait qu'il était depuis longtemps désavoué par l'Assemblée provinciale de son entité qui avait déposée une motion de méfiance contre lui et son gouvernement.
Cette démission est intervenue après que la Cour suprême de justice (CSJ) ait pris en janvier 2008 un arrêt le réhabilitant dans ses fonctions à la suite de la motion de méfiance. La CEI, qui a été notifiée de cette démission par une lettre du cabinet du Président de la République datant du 8 février 2008, en a pris acte et a rendu publiques ses décisions du 9 février 2008 portant organisation d’un nouveau scrutin, conformément à la loi du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales.
Aux termes de ces décisions, le dépôt des candidatures auprès de la représentation provinciale de la CEI à Bukavu est fixé du 11 au 20 février 2008, tandis que l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur interviendra le 21 mars prochain.
Le gouverneur sortant du Sud-Kivu et le vice-gouverneur de cette province sont membres du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), famille politique du président Kabila.
 
Le Signal du Continent
 

Commenter cet article