Lancement effectif par la Chine des constructions et modernisation des infrastructures de base dans un délai bref

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

  LOGO-CONTINENT.jpg
 
 
 
 
 
Quotidien du lundi 11 février 2008
 
 
 
RDC – INFOS NATIONALES
 
 
Lancement effectif des travaux de construction et modernisation des infrastructures de base dans un délai bref
 
Kinshasa - Le Conseil des ministres, réuni vendredi à la cité de l’Union africaine de Kinshasa, sous la direction du Président Joseph Kabila Kabange, a autorisé la mise en œuvre du contenu de la coopération sino-congolais et donc le lancement effectif des travaux de construction et de modernisation des infrastructures de base dans un bref délai.
fr-joseph-kabilaetmilitaire390.jpgLe président Kabila a profité de l’occasion pour inviter la population à ne pas céder aux fausses rumeurs circulant dans le but de troubler sa quiétude, alors que la situation politique et sécuritaire est calme sur toute l’étendue du pays, en dépit d’un relent d’activisme de quelques éléments résiduels récalcitrants des FRPI (Forces de résistance patriotique en Ituri), dans ce district (Ituri) et des dissidences observées ces derniers jours dans les rangs des insurgés au Nord-Kivu.
Le gouvernement a également décidé de mettre sur pied une commission intergouvernementale de pilotage de l’initiative de rapatriement des éléments des ex-Forces armées rwandaises (FAR) et des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR). Cette commission tiendra incessamment une réunion à Kisangani, dans la province Orientale, avec les concernés en vue d’accélérer le processus de ce rapatriement.
Concernant la situation macro-économique du pays présenté par le ministre des Finances et celui du Budget complété par le gouverneur de la Banque centrale du Congo, invité pour la circonstance, le conseil a confié le dossier à la Commission économique et technique pour approfondissement et dispositions appropriées. Les conclusions de la commission seront soumises à l’examen et à l’approbation du Conseil des ministres au cours de la réunion extraordinaire prévue la semaine prochaine.
 
Entretien fructueux entre l’inspecteur général de la PNC et le leader de « Bundu dia Kongo »
 
Kinshasa - L’inspecteur général de la Police nationale congolaise, le général John Numbi, a passé en revue samedi avec le leader du mouvement politico-religieux « Bundu dia Kongo », le député Ne Muanda Nsemi, les voies et moyens d’assurer définitivement la pacification de la province du Bas-Congo, fief du mouvement.
« Bundu dia Kongo » s’est, en effet, rendu célèbre pour ses démêlées fréquentes avec la Police nationale, rappelle-t-on. L’un des affrontements les plus importants entre les adeptes de ce mouvement et des policiers secondés par l’armée nationale avait fait une centaine de morts il y a un an.
L’entrevue entre le chef de la Police nationale et le leader de Bundu dia Kongo, à la résidence de ce dernier, est un signe de la volonté du gouvernement d’apaiser les esprits et de consolider la paix dans tous les coins du pays, indique-t-on dans certains milieux politiques où l’on se félicite de l’initiative.
 
Kinshasa dans l’obscurité après une explosion de disjoncteurs à d’Inga
 
Kinshasa - La coupure d’électricité qui a plongé la ville de Kinshasa dans l’obscurité, dans la nuit de jeudi à vendredi, était due à l’explosion de deux disjoncteurs survenue sur le site d’Inga à la suite d’une défaillance de charge, a-t-on appris d’une source de la SNEL (Société nationale d’électricité) qui a requis l’anonymat.
Selon la source, il n’y a plus que six turbines en fonction sur quatorze au site d’Inga, dont trois pour Inga I et autant pour Inga II, alors qu’à l’origine, en 1972, les deux barrages comptaient respectivement 6 et 8 turbines. Pour des raisons non encore élucidées, les travaux de réhabilitation des installations tardent toujours à commencer. La Banque mondiale, qui avait promis un décaissement pour septembre 2007, en vue de réhabiliter le site, traîne dans les méandres des procédures, tandis que les financements recherchés auprès d’autres bailleurs ne se manifestent pas.
Une catastrophe pourrait advenir dans les prochains mois si rien n’est fait au niveau du gouvernement pour une réhabilitation rapide du site d’Inga qui alimente en électricité non seulement Kinshasa, Lubumbashi et une partie du Bas-Congo, mais aussi certains pays d’Afrique centrale et australe, a averti la source.
 
Avarie d’un transformateur, selon l’ADT de la SNEL
 
Selon l’administrateur directeur technique de la SNEL, Lokala Y’Ifaso, c’est l’avarie d’un transformateur au niveau du poste d’Inga qui a été à la base de la coupure générale de l’électricité jeudi sur Kinshasa.
Cette panne est intervenue sur la ligne qui fournit l’électricité à Kinshasa, a précisé l’ADT de la SNEL, avant d’ajouter qu’« aujourd’hui » les techniciens de la société ont récupéré l’un des deux ternes (lignes) qui alimentent la capitale. Face à cette situation, la SNEL va recourir à un délestage rotatif sur l’ensemble de la ville de Kinshasa.
La SNEL souffre de la vétusté de ses équipements de distribution, mais en financement propre, elle est en train de les remplacer progressivement, a fait savoir l’ADT de cette entreprise. Toutefois, la SNEL bénéficie du financement de la Banque mondiale qui a permis de démarrer l’opération de remplacement des disjoncteurs, a conclu M. Lokala.
 
290 millions de dollars américains nécessaires pour assainir la distribution de l’électricité à Kinshasa
 
L’assainissement de la distribution de l’électricité à Kinshasa nécessite une enveloppe de 290 millions des dollars américains, a déclaré vendredi l’ADT (Administrateur directeur technique) de la SNEL. Ce financement sera obtenu dans le cadre du partenariat avec la BM (Banque mondiale), la BAD (Banque africaine de développement) et la Banque européenne d’investissement, a-t-il précisé.
Selon lui, le gouvernement congolais, certains partenaires de la RDC ainsi que la SNEL conjuguent les efforts nécessaires en vue d’obtenir ce financement. « Une fois ce financement mobilisé, la population va sentir dans les trois ans à venir les effets positifs au travers de l’exécution du programme mis en place par l’entreprise », a fait savoir l’ADT de la SNEL.
Dans ce cadres, un nouveau poste électrique de haute tension sera construit dans la commune de Kimbanseke (Est de Kinshasa). L’énergie électrique du poste sera soutirée de la ligne électrique de Kimwenza-Maluku qui traverse cette commune, a précisé l’ADT de la SNEL, avant de faire savoir que les nouveaux quartiers de Mpasa, dans la commune de N’Sele, seront alimentés à partir du poste de Kimbanseke.
 
Retour massif des Hutu rwandais armés en RDC, selon une radio locale
 
retour-r--fugi--s-copie-1.jpgKinshasa - Plus de 3.000 Hutu rwandais armés ont traversé, le week-end, la frontière congolaise en direction du territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu, a annoncé la radio locale RTGA dimanche matin. Ces éléments dont l’appartenance politique n’a pas été précisée, affirment revenir en RD Congo suite à la situation sociopolitique difficile qu’ils vivent sur le territoire rwandais, a rapporté la radio.
Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU et chef de la MONUC, Alan Doss cité par la radio, a annoncé, selon la source, un renforcement des effectifs de la mission onusienne dans le Nord et le Sud-Kivu. Le retour massif des Hutu rwandais armés n’a cependant pas été confirmé dans la journée par d’autres sources. Le Président rwandais Paul Kagame avait déclaré le mois dernier, à l’issue de ses entretiens avec le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner en visite dans la région, que tous les réfugiés hutu présents en RDC, génocidaires ou non, pouvaient rentrer au Rwanda sans la moindre inquiétude, rappelle-t-on.
 
 
PROVINCES
 
Incendie à Lemba : 4 morts
 
Kinshasa - Un incendie à causé, vendredi à 19 h 30’, la mort de quatre (4) personnes, dont une mère et ses trois (3) enfants, dans la commune de Lemba, a-t-on constaté. Cet incendie a été la conséquence d’une imprudence due à l’utilisation d’une bougie pendant le sommeil. La mère et ses deux enfants ont été calcinés et l’autre enfant est décédé, au moment où on l’acheminait à l’hôpital. Le mari, lui, était absent au moment du sinistre.
Seule la voisine la plus proche a pu sauver grâce à son courage la vie d’un seul enfant de cette famille, qui est sorti sain et sauf. L’arrivée des services d’incendie a pu circonscrire l’incendie, qui aurait causé des dégâts énormes dans le quartier.
 
Mécontentement à Mwene-Ditu après l’élargissement d’un voleur à main armée
 
Mbuji-Mayi - Le verdict d’élargissement rendu par le tribunal de Grande instance de Kabinda en chambre foraine à Mwene-Ditu, au Kasaï Oriental, dans le dossier du ministère public contre le prévenu Nkongolo Saddam, a été contesté dernièrement par la population et certains officiers de police judiciaire (OPJ), a-t-on constaté. En effet le prévenu Nkongolo Sadam, alias Cheval de retour, était poursuivi pour vol à main armée.
Au terme du jugement, ce dernier a bénéficié d’un élargissement, au motif d’insuffisance des preuves. La décision du tribunal n’a pas rencontré l’assentiment de la population. Certains curieux ont trouvé l’occasion pour encourager le principe de tribunal populaire, bien qu’interdit par la loi. Certaines sources indépendantes ont affirmé qu’un autre voleur en détention est en voie d’être libéré.
 
Une fille de 14 ans violée et enlevée par son oncle maternel
 
Une fille connue sous le nom de Solange, âgée de 14 ans, a été dernièrement violée à Tshiboo, village situé à quelques kilomètres de la ville de Mwene Ditu après avoir été enlevée et enfermée dans une case à Lusuku, localité établie à 18 km de Tshibobo, a-t-on appris d’une source proche de la police.
La fille avait été retrouvée une semaine plus tard grâce au concours de la police. Quant à son oncle Tshitalatala, âgé de 49 ans, il a été écroué au cachot de la police.
 
Un enfant de 9 ans écrasé par un bus de la DGRAD à Masina
 
Kinshasa.jpgKinshasa - Un garçon de plus au moins 9 ans non autrement identifié est mort au quartier Petro-Congo, dans la commune de Masina, après avoir été écrasé par un bus transportant le personnel de la Direction générale de recettes administratives, domaniales, judiciaires et des participations (DGRAD), a-t-on appris samedi auprès des agents de cette Régie financière.
Selon la source, le garçon était renversé au moment où il voulait traverser la chaussée pour rejoindre des amis qui l’attendaient de l’autre côté. Le corps de la victime a été acheminé à la morgue de l’hôpital de l’amitié sino-congolaise, pendant que le conducteur du bus est retenu par la police où il s’est lui-même rendu.
 
La cathédrale Notre-Dame des sept douleurs de Kisantu en ruine
 
Kisantu - Les élus du Bas-Congo ont, en marge de leur rencontre, fait un constat malheureux sur l’état de délabrement avancé de la cathédrale Notre-Dame des sept douleurs du diocèse de Kisantu. Construite en 1929, cette église d’une capacité d’accueil de plus de quatre mille places assises constitue un monument historique, notamment du fait que le sacre du premier évêque noir en la personne de Mgr Pierre Kimbondo eut lieu en 1957 dans cette église. Profitant de la présence de ses hôtes de marque, le curé doyen de la paroisse a lancé un appel pressant aux « hommes de bonne volonté » pour la réhabilitation de cette église.
 
Le gouverneur Kimbuta de retour à Kinshasa…
 
Kinshasa - Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Monsieur André Kimbuta Yango, a regagné la capitale le week-end au terme d’une visite de travail de quinze jours à Bruxelles (Belgique).
Au cours de son séjour bruxellois, le numéro un de la ville de Kinshasa s’est entretenu avec plusieurs personnalités du monde économique, politique et culturel belge dans le cadre de la politique d’innovation que mène la ville province. M. Kimbuta qui était accompagné de quelques cadres du gouvernorat s’est refusé à toute déclaration.
 
… Et fin de la mission du gouverneur du Katanga en Europe
 
moise-katumbi.jpgLubumbashi – M. Moïse Katumbi Chapwe, gouverneur du Katanga, a regagné Lubumbashi au terme d’un périple européen consacré aux contacts avec les milieux d’affaires de l’Italie, de la Belgique et de l’Allemagne. Dans une déclaration à la presse, il a présenté les condoléances aux familles des victimes du naufrage de Kalemie qui a fait 17 morts et plusieurs blessés.
Interrogé sur les résultats de sa tournée en Europe, le gouverneur s’est abstenu de tout commentaire, invitant la population à la patience pour se rendre compte des retombées de cette mission dans quelques jours. Cette tournée avait pour finalité d’intéresser les opérateurs économiques européens à investir au Katanga.
La délégation de l’autorité provinciale était composée de plusieurs ministres provinciaux, notamment des infrastructures, urbanisme et transport et de la Jeunesse et éducation. MM. Tshitangu Mazemba, Asungu-sa-Itela et François Kashinda Tshongo, respectivement président urbain de la FEC pour la ville de Lubumbashi, directeur provincial de la SNEL/Katanga et conseiller du gouverneur de province chargé de la communication ont également fait partie de la délégation du Katanga lors de ce périple.
 
 
ECONOMIE
 
Vers la relance des activités de la MIBA
 
Kinshasa - Mme Jeannine Mabunda, ministre du Portefeuille, a déclaré à Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental, que le gouvernement central se préoccupe de la relance des activités de la Minière de Bakwanga (MIBA), en raison de la baisse sensible de la production diamantaire qui est passée de 8.000 à 1.500 carats par jour, atteignant ainsi son niveau le plus bas.
Mme la ministre a exhorté les travailleurs au patriotisme et au sens élevé de responsabilité afin de remettre l’entreprise, considérée hier comme l’épine dorsale du Kasaï Oriental, sur les rails, en attendant le financement de la firme sud-africaine d’un montant de 120 millions de dollars américains.
Aucune indication n’a été fournie sur le partenariat MIBA-Chine, indique-t-on. Mme Jeannine Mabunda qui a effectué une mission de 48 heures au chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, a rappelé qu’en 2007, le gouvernement central a dépensé 33 millions de dollars pour la relance de la MIBA et le paiement des salaires du personnel.
 
Mise à jour du projet « Grand INGA » pour alimenter l’Afrique
 
Kinshasa - Un nouveau projet intitulé « Grand Inga » vient d’être mis à jour dans le but d’alimenter l’Afrique, rapporte le Magazine « Les grands enjeux » dans sa dernière livraison du mois de janvier 2008. Ce projet aura l’ambition d’accroître la capacité énergétique de la République démocratique du Congo.
Il sera équipé de 52 générateurs avec une puissance installée de 750 mégawatts (MW) chacun, pour un total de 39.000 MW. Cette puissance aura la capacité susceptible de satisfaire la demande en énergie électrique du continent africain, en faveur de 500 millions d’habitants n’ayant pas encore accès à l’électricité, ajoute le document.
Le Conseil mondial de l’énergie (CME) a remis à jour un projet vieux de 50 ans, en mars 2007. M. Sir David King, professeur britannique et conseiller scientifique de l’ancien Premier ministre Tony Blair avait présenté à Londres l’équipe qui a pour mission de finaliser ce projet en matière d’études, de décisions et de financement. Plusieurs représentants de gouvernements et d’entreprises intéressés par le Grand INGA s’étaient réunis du 16 au 17 mars 2007 à Gaberone au Botwana où ils ont conclu que l’énergie électrique est l’élément moteur de la croissance économique et l’un des facteurs-clés de la lutte contre la pauvreté.
A son stade ultime, la puissance électrique du Grand Inga sera à mesure de contribuer à l’accélération du développement économique et social de toute l’Afrique, indique le magazine. Ce projet, note la source, englobe les deux centrales, à ,savoir Inga I, inaugurée en 1972 avec une puissance de 351 Mw, et Inga II mise en service en 1982 disposant d’une puissance de 1424 Mw.
 
Contribution de Bankengroupe d’Allemagne pour améliorer les services de micro finance des PME
 
Kinshasa - La contribution de Bankengroupe d’Allemagne pour l’amélioration des services financiers de micro finances des Petites et moyennes entreprises (PME) congolaises a été au centre d’une séance de travail, vendredi, entre le ministre de l’Industrie, petites et moyennes entreprises (IPME), Simon Mboso Kiamputu, le vice-ministre des Finances César Lubamba Ngimbi et une délégation des investisseurs allemands de Bankengroupe KFW conduite par son chef de division des Finances pour l’Afrique sub-saharienne, Karl-Hginz Flcichhacher.
Leurs entretiens ont tourné autour de l’expertise que ce groupe compte apporter dans le renforcement des capacités des services de micro finance en RDC, en vue de rendre les PME congolaises plus compétitives dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pauvreté. La République Fédérale d’Allemagne entretient une coopération agissante avec la RDC et a déjà financé de nombreux projets, conformément aux accords de coopération pour accompagner la RDC dans cette phase de reconstruction.
 
Pose de la première pierre des travaux de forage d’eau à l’aéroport de N’Djili
 
Kinshasa - M. Belesi, représentant du ministère du Portefeuille, a procédé dernièrement à l’aéroport international de N’Djili, à la pose de la première pierre des travaux de forage d’eau par la Régie des voies aériennes (RVA) afin de mieux satisfaire la clientèle de cette entreprise publique.
La Régie des voies aériennes voudrait avoir dans ses propres installations tous les services complets. Pour l’administrateur-délégué général adjoint de la RVA, Justin Okana-Nsiawi Lebun, ces travaux se poursuivront à travers d’autres aéroports du pays.
 
 
SPORTS
 
L’Egypte bat (1-0) le Cameroun et réalise le doublé à la 26ème CAN
 
Kinshasa - Les « Pharaons » d’Egypte ont réalisé le doublé en battant les « Lions indomptables » du Cameroun sur le score étriqué de 1-0, dimanche à Accra, en finale de la 26ème Coupe d’Afrique des Nations de football.
mazembe.jpgLes Camerounais ne se sont quasiment pas procurés d’occasions franches de but mais ont mieux tenu qu’en rencontre du groupe C, le mardi 22 janvier dernier à Kumasi, lorsque les mêmes Egyptiens les avaient écrasés par 4-2. Cette fois, malgré la maîtrise technique des hommes du Nil, il a fallu une grosse erreur du capitaine stopper camerounais Rigobert Song à la lutte avec Mohamed Zidan pour que celui-ci lui arrache la balle pour servir, en déséquilibre, Mohamed Aboutraika dont le tir à ras du sol a pris à défaut l’excellent gardien Idriss Kameni.
Les Egyptiens ont glané à cette occasion leur sixième titre dans la compétition. Pour sa part, l’avant-centre camerounais Samuel Eto’O Fils a reçu le trophée de meilleur buteur avec 5 réalisations à son actif. En 5 éditions, il a inscrit au total 16 buts. Mais, pour rappel, l’attaquant congolais Pierre Ndaye Mulamba conserve son record de 9 buts marqués au cours d’une même édition, dans les rangs des « Léopards » en 1974 en Egypte.
En match de classement joué samedi à Kumasi, les « Black Stars » du Ghana ont pris la 3ème place aux dépens des « Eléphants » de la Côte d’Ivoire, écrasés sur la marque de 4-2.
 
Mazembe se qualifie sans coup férir pour les 16èmes de finale de la Ligue des champions de la CAF
 
Kinshasa - Le TP Mazembe Englebert de Lubumbashi s’est qualifié pour les 16èmes de finale de la 13ème Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football) au détriment de Renaissance de Djamena, qui a déclaré forfait à cause de l’insécurité dans laquelle est plongée le Tchad, a-t-on appris dimanche.
Au prochain tour, Mazembe rencontrera le gagnant du match entre le FC 105 du Gabon et Hearts of Oak du Ghana.
 
Motema Pembe arrache un nul difficile (2-2) devant Maniema Union à la LINAFOOT
 
Kinshasa - Le DC Motema Pembe de Kinshasa a arraché un nul difficile de 2-2 devant l’AS Maniema Union de Kindu, dimanche au stade des Martyrs, en match comptant pour la 1ère journée, sur le site de Kinshasa, du 13ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT). Le club kinois a été le premier à entamer la marque par Bokungu (14ème).
L’AS Maniema Union a réagi étonnement en obtenant l’égalisation par Djuma (39ème) avant même de prendre l’avantage par Kalume (49ème). Alors que le score paraissait scellé, l’arbitre Briki de Bandundu a allongé la rencontre de 12 minutes au-delà du temps réglementaire, ce dont a profité Kalobo pour rétablir l’équilibre en toute fin de rencontre.
A Matadi, l’AS Veti Club de la ville portuaire a pris le meilleur sur l’AS V.Club de Kinshasa, battue par 1-0, dans le même cadre. Par ailleurs, les résultats des autres rencontres de la même journée se présentent comme suit : A Bukavu : Cilu – Bukavu Dawa : 1-0, à Kisangani : Lupopo – Malekesa : 1-1, à Kananga : Virunga – Tshinkunku reporté à mercredi, à Lubumbashi : St Luc – Mwangaza reporté au 20 février courant.
 
Le Signal du Continent/ACP
 

Administration et Rédaction : 75, Marius Duchéstraat 1800 Vilvoorde-Belgique – Compte : 000-1779090-13 
 Tél.: + 32 471 07 31 59 – GSM : + 32 496842694 – 485453016 –  e-mail :
lesignalmagazine@yahoo.fr 
Représentation Kinshasa: 54, Avenue Ndala - Kinshasa-Lemba - Tél : + (243) 89 81 34 349

Commenter cet article