Vaste opération de destructions des édifices de Bundu dia Kongo

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

 
Vaste opération de destructions méchantes des Ziku de Bundu dia Kongo à  travers le Bas-Congo
 


Boma - L’opération de destruction et d’occupation par les forces de l’ordre des  « ZIKU » (sanctuaires, temples) de Bundu dia Kongo sur l’ensemble de la province du Bas-Congom débutée il y a une semaine par la ville de Matadi s’est poursuivie vendredi à la cité côtière de Muanda.
Arrivés de Kinshasa le même jour à la côte, les éléments de la PIR (Police d’intervention rapide) se sont aussitôt déployés à Muanda, à Khanzi et dans d’autres localités situées le long de la Nationale n°1 Boma-Muanda. Les médias officiels, qui donnent cette information, font état de la destruction à Muanda, un des centres le plus actif de BDK au Bas-Congo, de 24 maisons d’habitation non concernées par l’opération, simplement parce quelles étaient proches des sanctuaires.
On ne signale, partout ailleurs, aucun incident notable et aucune perte en vies humaines, les adeptes de BDK ayant déserté les villages avant l’arrivée des policiers. Des échos en provenance de Seke-Banza, Nsumbi, Lemba et Lukula, dans le district du Bas-Fleuve, signalent que l’opération de «rétablissement de l’ordre et de restauration de l’autorité de l’Etat» initiée par le gouvernement est accueillie favorablement par la population locale. 
On rappelle que l’opération de destruction systématique des « ZIKU » a débuté il y a une semaine à Matadi, avant de se poursuivre à Boma, Kisantu (District de la Lukaya) et Muanda et de s’étendre sur toute l’étendue de la province du Bas-Congo.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article