Duel Ne Muanda Nsemi et Denis Kalume ce mardi à l’Assemblée nationale

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

 

Face-à-face entre Ne Muanda Nsemi et le général Denis Kalume ce mardi à l’Assemblée nationale

 

Kinshasa - Le ministre d’Etat à l’Intérieur, décentralisation et sécurité, le général Denis Kalume Numbi, est attendu mardi à l’Assemblée nationale, où il répondra à une question orale avec débat d’un député de l’opposition sur le déroulement des événements tragiques survenus dans la province du Bas-Congo.

Le député Ne Muanda Nsemi, chef spirituel du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo (BDK), interdit d’exercer sur décision du gouvernement, pourra également s’expliquer au cours de cette séance plénière, indique-t-on.

undefinedCe rendez-vous qui était initialement prévu pour jeudi dernier, avait été différé, en raison du déplacement à Matadi, chef-lieu de la province du Bas-Congo, de l’ensemble du gouvernement qui s’y est réuni au conseil hebdomadaire sous la présidence du Chef de l’Etat, Joseph Kabila. La tenue de la plénière de ce mardi qui sera présidée par Vital Kamerhe, a été annoncée lundi par le rapporteur de l’Assemblée nationale, Grégoire Katende Wa Ndaya, dans un communiqué à la presse.

Dans son discours d’ouverture de la session de mars, rappelle-t-on, le président de l’Assemblée nationale avait accusé le député Ne Muanda Nsemi d’être responsable à travers son mouvement, des événements sanglants survenus au Bas-Congo. Mais le chef de Bundi dia Kongo, avec son franc-parler légendaire, avait estimé, à l’issue d’une longue audience avec le président de l’Assemblée nationale, que le responsable de la chambre basse du Parlement s’était contenté d’un seul son de cloche dans le dossier concernant les massacres survenus dans le Bas-Congo.

 

 

Commenter cet article