Ne Muanda Nsemi fait marcher les affaires et s’impose comme leader incontesté chez les Ne-Kongo, selon Matadi

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

Ne Muanda Nsemi fait marcher les affaires et s’impose comme leader incontesté chez les Ne-Kongo, selon Matadi

 

Matadi - La retransmission en direct à la radio et à la télévision nationale, fin semaine dernière, des débats de l’assemblée nationale sur la question BDK (Bundu dia Kongo) et les événements liés à l’opération restauration de la paix et de l’autorité de l’Etat dans la province du Bas-Congo a eu une incidence inattendue sur les affaires dans la ville de Matadi où les habitants, décidés à contourner les coupures intempestives du courant électrique et autres " délestages ", se sont rués sur les stocks de postes radios et de piles, vieux de plusieurs mois.

undefined" En trois jours, nous avons liquidé un stock de radios représentant toute une année de ventes ", exulte Coco, un jeune commerçant spécialisé dans la vente de matériels électroniques d’origine asiatique. Nsaka, un vendeur de piles patenté, ne tarit plus d’éloges sur l’Honorable Ne Muanda Nsemi qui, selon lui, lui a " permis " d’écouler son stock de piles " Tiger " datant de l’année dernière.
" Il faudrait qu’on lui donne plus souvent la parole à la tribune de l’assemblée nationale ", a soutenu le détaillant de piles en se frottant les mains. La plénière de l’assemblée nationale consacrée aux événements sanglants du Bas-Congo a largement contribué à asseoir la popularité du chef spirituel de BDK dans le Bas-Congo, où il fait désormais figure de leader incontesté du peuple Ne Kongo, précise l’ACP/Matadi. Ainsi, on a cru l'enterrer, c'est plutôt l'effet contraire qu'on a produit sur les Bakongo à travers la province.

Le Signal

Commenter cet article