Un lecteur kimbanguiste du Signal du Continent réagit à un article

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

INTERESSANT

Un lecteur kimbanguiste du Signal du Continent réagit à l'article
Me Gérard Kamanda réagit à l?investiture d'Obama, en citant Simon Kimangu


Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Fula Muana sur l'article Me Gérard Kamanda réagit à l?investiture d'Obama, en citant Simon Kimangu, sur votre blog lesignalducontinent

Extrait du commentaire:
Svp!!!
Quelques ratés de mon précédents posting m'oblige à refaire mon message.


"Me Gérard Kamanda réagit à l?investiture d'Obama, en citant Simon Kimbangu".
Cet artice me contraints à faire quelques commentaires qui, je le pense, sont nécessaires:
- la citation à laquelle Me Kamanda a fait allussion a été dite en 1921 et NON EN 1940 (comme il l'a &crit). Précisement, c'était un 10 Septembre 1921, à Mbanza-nsanda.
Tenez, je mets ici un extrait d'un texte que celui qui veut pourrait lire sur notre site Internet à l'adresse suivante:
http://www.kimbanguisme.net/bibliotheque/docs&analyses/docs/art_20010910_tnl.htm

Voici l'extarit en question:

"Le Grand Prophète KIMBANGU prêchait et guérissait à peine depuis 36 jours quand le commissaire de district envoie Léon MOREL, administrateur du Territoire des Cataractes, enquête sur "le cas de l'Illuminé de Nkamba". Nous sommes le 11 mai 1921.

Dès le mois de juin 1921, suite aux persécutions coloniales, orchestrées essentiellement par les MISSIONNAIRES CATHOLIQUES ET PROTESTANTS, qui voient leurs églises se vider progressivement de leurs fidèles, le Grand Prophète KIMBANGU entre en clandestinité et séjourne notamment à Mbanza-Nsanda où Il fera la terrible Prophétie dont je viens de donner des extraits.

Le 12 Septembre 1921, le Grand Prophète KIMBANGU est arrêté puis transféré à Thysville (Mbanza-Ngungu) où il est sommairement jugé et condamné à mort. Mais peu après, le Roi des Belges, Albert 1er commue cette peine en PRISON A VIE. Le Grand Prophète KIMBANGU est alors acheminé, manu militari, à Elisabethville (Lubumbashi) où Il passera 30 (TRENTE) ans dans une minuscule cellule de 80cm sur 1,20m, sans aération et sans condistions hygéniques appropriées. Comme lit, le Prophète KIMBANGU disposait d'un bloc de ciment. Chaque matin, KIMBANGU était plongé dans un profond puits contenant de l'eau froide et salée afin d'accélérer sa mort !

Deux jours avant sa mort, soit le 10 octobre 1951, le Grand Prophète KIMBANGU annonce à ses co-détenus que sa détention est terminée et qu'Il mourrait le vendredi 12 octobre 1951 à 15 heures précises !

Le 12 octobre 1951, après avoir dit ses adieux à ses gardes et à ses co-détenus, le Grand Prophète KIMBANGU frappe trois coups de poings sur les côtes droite et gauche, puis s'étant allongé sur sa couverture placée à terre, meurt paisiblement non sans avoir au préalable propphétisé des EPREUVES TERRIBLES pour la BELGIQUE et l'OCCIDENT dans les temps futurs..."

Fula Muana,
Webmaster de http://www.kimbanguisme.net

Commenter cet article